News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> GT & Protos -> 24 Heures du Mans - Porsche béni, Toyota maudit !



24 Heures du Mans - Porsche béni, Toyota maudit !

D 20 juin 2016     H 07:33     A AFP     C 0 messages




agrandir

Le Français Romain Dumas, l’Allemand Marc Lieb et le Suisse Neel Jani (Porsche 919 Hybrid) ont remporté dimanche les 24 Heures du Mans, en profitant d’une panne de la Toyota de tête, sous la passerelle d’arrivée, à un tour du drapeau à damier.

"Ce n’est pas possible", a répété plusieurs fois le speaker officiel des 24 Heures. Devant un public abasourdi, tétanisé, le dénouement fut cauchemardesque après une course pourtant fantastique, intense de bout en bout, et dont le départ avait été donné samedi par l’acteur américain Brad Pitt.

La Toyota TS050 Hybrid N.5, que le Japonais Kazuki Nakajima partageait avec le Suisse Sébastien Buemi et le Britannique Anthony Davidson, a soudainement ralenti à la fin du 383e tour, quelques minutes avant 15h00, en raison d’une perte de puissance moteur. Elle avait réalisé jusque là une course parfaite et sans souci.

Partie en pole position, la Porsche N.2 victorieuse a finalement parcouru autant de tours que la Toyota maudite, sauf que la voiture japonaise a mis 11 minutes pour faire le 384e et dernier tour, alors que le maximum autorisé par le règlement est six minutes. Ce règlement prévoit aussi des "cas de force majeure, à la discrétion des commissaires", mais cette exception n’a pas été choisie dimanche.

"Je suis dégoûté", a réagi Buemi à l’AFP, deux heures après l’arrivée. "Surtout que celle-là on méritait vraiment de la gagner. Heureusement que j’ai eu un enfant, ça permet de relativiser", a-t-il ajouté, la mine défaite, avant de s’engouffrer dans une navette pour aller à un "débriefing" pas comme les autres, avec les invités de Toyota.

Lavage sans eau auto et moto NOLINE

- Sausset sur le podium, dans un fauteuil -

Le podium de cette 84e édition historique, qui entrera dans les annales pour sa scène finale digne d’un film d’horreur (sauf pour Porsche), est donc complété par l’autre Toyota TS050 Hybrid, la N.6 conduite par Sarrazin, Conway et Kobayashi, et l’Audi N.8 de Duval-Jarvis-di Grassi.

La marque allemande a donc remporté sa 18e victoire dans la Sarthe, record absolu. C’est aussi la 2e de Romain Dumas, déjà victorieux en 2010 dans une Audi. "On est vraiment désolés pour eux, mais on a fait tout ce qu’il fallait pendant toute la course, pour les pousser à la faute", a résumé le Français, trop content de l’aubaine.

Toyota court toujours après sa première victoire au Mans, qui lui échappe depuis sa première participation en 1986 (5 deuxièmes places). Quand le drapeau à damier s’est abaissé sur la Porsche, les dirigeants de la marque japonaise sont restés stoïques, figés comme des statues de marbre devant les écrans de contrôle de leur stand.

En LMP2, la catégorie réservée aux petits prototypes non-hybrides, Alpine a remporté une victoire amplement méritée grâce à la N.36 bleue de Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi et Gustavo Menezes, en tête depuis la mi-course.

Enfin dans la catégorie GTE-Pro, la bagarre très attendue entre Ford, Ferrari et Porsche a tenu toutes ses promesses. Ford a finalement rafflé la mise grâce à Sébastien Bourdais, le plus américain des pilotes manceaux, dont la GT a terminé devant la Ferrari 488 de Giancarlo Fisichella, ex-pilote de F1 comme lui.

Le public n’a quant à lui pas applaudi la cérémonie du podium, ou très peu, et certains l’ont même sifflée. Il a fallu attendre que Fred Sausset, sur son fauteuil roulant, arrive sur la passerelle d’honneur, traité comme un vainqueur, pour que le sourire revienne sur les visages.

Amputé de ses quatre membres, Sausset est allé au bout de son rêve et a terminé ces 24 Heures sur la piste, à la 40e place, dans le baquet de sa Morgan. Un bel exemple de courage et d’abnégation, qui n’aura pas échappé pas aux Japonais, maudits cette année.

Derniers articles sur: 24 Heures du Mans

23 juin – 24 Heures du Mans - Panis : ’Dans nos têtes, nous avons gagné !’

20 juin – 24 Heures du Mans - Alonso et Toyota l’emportent !

15 juin – 24H du Mans 2018 - IDEC SPORT en pole position !

14 juin – 24 Heures du Mans - On est prêt chez Larbre Compétition

7 juin – 24 Heures du Mans - IDEC Sport brille en journée test

Dernières brèves sur: 24 Heures du Mans

20 juin 2016 – 24 Heures du Mans - Le classement final

19 juin 2016 – 24 Heures du Mans - Classement à 00h00

16 juin 2016 – 24 Heures du Mans - Classement des qualifications 1

15 juin 2016 – 24 Heures du Mans - Le programme de la semaine

15 juin 2015 – 24 Heures du Mans - Classement final intégral

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

15 août 2018
ELMS - IDEC Sport aux 4 heures de Silverstone

4 août 2018
Supercup - Hungaroring : Et de quatre nouveaux podiums !

26 juillet 2018
Porsche Supercup - Hockenheim : La performance au rendez-vous allemand

25 juillet 2018
ELMS - IDEC SPORT au pied du podium des 4h du Red Bull Ring

20 juillet 2018
Carrera Cup - Dijon : Des podiums et des leaderships avant la trêve !

18 juillet 2018
ELMS - IDEC SPORT sera aux 4H du Red Bull Ring ce week-end

30 juin 2018
Endurance - IDEC SPORT sera aux 24 heures de Portimao

23 juin 2018
24 Heures du Mans - Panis : ’Dans nos têtes, nous avons gagné !’


Dernières brèves

20 juin 2016
24 Heures du Mans - Le classement final

19 juin 2016
24 Heures du Mans - Classement à 00h00

16 juin 2016
24 Heures du Mans - Classement des qualifications 1

15 juin 2016
24 Heures du Mans - Le programme de la semaine

8 mai 2016
WEC - Classement des 6 Heures de Spa

21 novembre 2015
WEC - Grille de départ des Six Heures de Bahrein

2 novembre 2015
WEC - Classement des Six Heures de Shangai

12 octobre 2015
WEC - Classement des Six Heures de Fuji


Mots clés

Toyota,

Richard Burns,

Vitantonio Liuzzi,

Open Vitesse,

Rio Haryanto,

Red Bull Racing,

Pedro De La Rosa,

Ayrton Senna,

Caterham F1,

Takuma Sato,

Rallye de San Remo,

Circuit de Sepang,

Bimota,

Grand Prix d’Abu Dhabi,

Superfund,

Mercedes,

Jenson Button,

SRWE,

Didier Auriol,

Grand Prix du Brésil,

Raid,

Rallye de Nouvelle Zélande,

Carrera Cup,

Proton,

Grand Prix de Thailande,

Luciano Burti,

Formul’Academy,

Grand Prix de Turquie,

Rallye d’Argentine,

Grand Prix d’Argentine,

Grand Prix de Chine,

International Formula Master,

Hyundai,

Valentino Rossi,

Sébastien Ogier,

ALMS,

Rallye de Turquie,

MZ,

F3,

BTCC,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner