News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Monoplace -> F-BMW - Adrien Tambay : Cinq podiums en six courses !



F-BMW - Adrien Tambay : Cinq podiums en six courses !

D 11 juillet 2008     H 12:01     A Patrice Girard     C 0 messages




agrandir

Chasseur de victoires dans le championnat Formule BMW Europe 2008, Adrien Tambay a ramené deux nouveaux podiums dans sa besace de Silverstone. Le membre de l’Equipe de France FFSA circuit compte cinq podiums à son actif en six courses et pointe à la 2ème place du championnat.

Le week-end dernier, Adrien Tambay avait rendez-vous avec un temple du sport automobile mondial, le circuit de Silverstone. L’ancien aérodrome militaire qui accueillît le premier Grand Prix de l’histoire du championnat du monde de F1, le 13 Mai 1950, était le week-end dernier l’hôte du 3è meeting du championnat Formule BMW Europe qui se produit en lever de rideau de la Formule 1. Pour Adrien Tambay, c’était un voyage initiatique. « C’est un circuit très intéressant au volant de la Formule BMW. Les enchaînements de Becketts/Maggotts et toutes les courbes rapides sont captivants pour un pilote » explique Adrien qui ne tient pas rigueur à Silverstone de lui avoir offert un casse-tête… « J’avoue avoir eu du mal à trouver la bonne trajectoire dans Maggotts » concède Adrien en évoquant sa découverte de l’un des enchaînements les plus complexes de la saison, « Je montais trop sur le vibreur et ça me rejetait à l’extérieur. Je faisais jeu égal avec le pilote le plus rapide dans les deux derniers secteurs et je perdais du temps dans le premier. »

Le week-end de Silverstone s’est néanmoins ouvert sur une impression positive et prometteuse pour le représentant de l’Equipe de France FFSA circuit en Formule BMW. « Les essais libres ? Très bien ! C’est la séance qui s’est le mieux passé du week-end. Je n’ai utilisé que des pneus usés et j’ai signé le 2ème meilleur temps, à seulement un dixième de seconde du plus rapide qui était en pneus neufs. J’étais quatre dixièmes de seconde devant Guttierez [qui s’est finalement imposé par deux fois en course] et avec l’équipe on s’est donc dit que tout allait bien marcher ! Mais en chaussant des pneus neufs en qualifications j’ai moins progressé que d’autres. Le résultat n’était pas catastrophique pour autant mais c’était un signal d’alarme. Troisième des premières qualifications, j’aurais pu grimper sur la première ligne de la grille si je n’avais pas perdu six dixièmes de seconde dans le trafic dans le dernier secteur. »

Les produits Ferrari, CLIQUEZ-ICI

La première course a été riche en enseignements pour Adrien. Auteur d’un départ médiocre il pointait au 4ème rang à la sortie de Copse, la première courbe rapide à droite suivant la ligne droite des stands, mais récupérait rapidement son bien. C’est alors qu’il entamait une remontée vers la tête de la course que le casse-tête de Becketts/Maggotts s’est doublé d’une difficulté supplémentaire. « Le comportement de l’auto était bizarre et surtout incroyablement inconstant. Le sous-virage et le survirage alternaient et la piste avait beaucoup évolué avec le dépôt de gomme des F1 et des GP2. C’est en analysant les acquisitions de données que l’on s’est rendus compte que je pouvais gagner beaucoup de temps dans le premier Maggotts qui me mettait en vrac pour les trois virages suivants » explique le pilote Eifelland Racing, 3ème de la première manche. « Nous avons apporté quelques changements sur l’auto et nous étions confiants de pouvoir être très compétitifs le dimanche. »

Le lendemain, Adrien était rattrapé par la météo britannique. La pluie de Silverstone prenait des allures de douche écossaise et forçait le Français et son équipe à modifier leurs réglages au débotté. « On a fait des ajustements sur la pré-grille… malheureusement Christensen me tasse à l’extérieur alors que je suis en train de le déborder et du coup je perds une place au profit de Marinescu. Je suis 6ème après Copse ! »

Adrien prend sa revanche sur Becketts en faisant un sort à Christensen dans l’enchaînement qui lui posait problème la veille, puis il se met en devoir de remonter sur la tête de course. « Je suis très facilement revenu sur le paquet de tête, mais une fois derrière eux j’ai dû adopter leur rythme. Lorsque l’on suit un peloton on ne parvient plus à freiner aussi tard qu’on le veut. Le danger était de se précipiter et dans l’optique du championnat, je n’ai pas voulu prendre tous les risques. J’ai attendu le dernier tour pour porter une attaque et m’assurer d’un podium précieux pour le championnat. »

Le championnat Formule BMW emmènera ses participants sur le circuit d’Hockenheim, le 20 juillet prochain. Un circuit qui avait été un déclic pour Adrien en 2007, avec une pole position et deux victoires. « Mon meilleur temps des essais officiels, peu avant les courses de Zolder, et mes deux victoires 2007 me permettent d’aborder l’évènement avec confiance. On saura après Hockenheim où l’on se situe exactement par rapport à la concurrence ! »


D’après un communiqué FFSA

Derniers articles sur: Formule BMW

26 janvier 2011 – F-BMW - Jonas Rodrigues chez Daltec Racing en 2011

1er novembre 2010 – F-BMW - Jonas Rodrigues victorieux en Lista Junior

8 juin 2010 – F-BMW - Jonas Rodrigues en tests avec Daltec Racing

15 avril 2010 – Formule ADAC Masters - Premier podium en Allemagne pour William Vermont

17 septembre 2009 – F-BMW - Olivier Lombard conclut sur une belle 5ème place

Dernières brèves sur: Formule BMW

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

17 novembre 2017
FR 2.0 - Tech 1 Racing déjà tournée vers 2018 !

8 novembre 2017
IndyCar - Hinchcliffe aimerait une course à Montréal

26 octobre 2017
Formule E - Nissan remplacera Renault l’an prochain

25 octobre 2017
Super Formula - Pierre Gasly vice-champion

10 octobre 2017
F2 - La mécanique lache Boschung à Jerez

10 octobre 2017
Karting - Un brillant parcours international en 2017 pour Théo Nouet

4 octobre 2017
F4 - Charles Milesi confirme avec brio à Barcelone

2 octobre 2017
Karting - Rouen GSK remporte les 24 Heures


Dernières brèves

22 mai 2017
Indy 500 - Grille de départ des 500 miles d’Indianapolis 2017

21 mai 2017
Formule E - Classement du ePrix de Paris

14 mai 2017
Formule E - Classement du ePrix de Monaco

13 mars 2017
IndyCar - Classement du Grand Prix de St Petersburg

25 avril 2016
IndyCar - Classement du Grand Prix d’Alabama

8 novembre 2015
Formule E - Classement du ePrix de Putrajaya

25 octobre 2015
Formule E - Pékin : Classement du ePrix

24 octobre 2015
Formule E - Calendrier de la saison 2015-2016


Mots clés

Grand Prix de Grande-Bretagne,

Circuit de Sepang,

Grand Prix d’Autriche,

Mika Hakkinen,

Lola,

Bimota,

Stefan GP,

Proton,

ChampCar,

Peugeot,

Durango,

DTM,

Seat Leon Supercopa,

Sidecar,

Asian Le Mans Séries,

Renault Clio R3 Trophy,

Carlos Checa,

Kenny Roberts,

Régis Laconi,

Championnat de Belgique,

Circuit de Jerez,

FOTA,

GP3,

Formula Premium,

BTCC,

Drift,

Gary McCoy,

Scuderia Toro Rosso,

Mercedes,

Sébastien Ogier,

Rallye d’Argentine,

AutoGP,

Karting,

Jaime Alguersuari,

Formule Campus,

Rallye de Finlande,

Coupe Peugeot,

IndyCar,

Grand Prix des Etats-Unis,

Nico Hülkenberg,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner