News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Formule 1 -> F1 - Jarno Trulli : "Ma course"



F1 - Jarno Trulli : "Ma course"

D 6 avril 2004     H 04:23     A Patrice Girard     C 0 messages




agrandir

Le pilote italien du Renault F1 Team revient sur un week-end animé, qui l’a vu terminer en quatrième position.

Wow ! C’est le seul mot qui m’est venu à l’esprit en arrivant sur le circuit de Bahrein. L’endroit est incroyable, et tout est fait pour satisfaire les équipes. Sans aucun doute, Sakhir marque un nouveau standard pour le futur de notre sport. Le tracé lui-même s’est révélé un peu décevant côté pilotage car il ne comporte aucun virage rapide, mais il restait un véritable défi pour nous : pouvoir l’apprendre parfaitement et comprendre de quelle manière il allait évoluer pendant le week-end est toujours un exercice difficile. De plus, les virages serrés allaient se montrer redoutables pour le freinage.

Vendredi, il nous a fallu apprendre. Les pilotes ont découvert le circuit, traquant les endroits où il était possible de gagner un peu de temps, cherchant les petits trucs et les astuces. Pour les ingénieurs, l’essentiel était de se faire une idée rapide du fonctionnement des pneumatiques, d’évaluer le comportement de la voiture… et de ne pas s’emmêler les neurones. Un nouveau circuit, en effet, peut évoluer très sensiblement pendant les premiers tours, et les niveaux d’adhérence s’améliorent en permanence. Cela veut dire que vous pouvez vous montrer plus rapide après un changement de réglage… bien qu’en ayant altéré l’équilibre de la voiture au lieu de l’améliorer.

Cette première journée ne s’est pas très bien passée pour moi. J’ai connu une fuite d’eau dans la première séance, puis un problème moteur dans le second. Dès que j’ai réalisé qu’il se passait quelque chose d’anormal, j’ai éteint mon V10 afin de ne pas l’endommager. Savoir, en fin de journée, que nous n’aurions pas à le changer, a été un soulagement : cette année, une telle solution aurait signifié 10 places de pénalité sur la grille de départ. En fait, c’est un problème avec un injecteur d’essence qui m’a arrêté sur la piste et le règlement autorise le changement de cet élément. Au final, il était donc bien mieux de connaître ce problème vendredi plutôt que dimanche ! J’ai terminé la journée en 18ème position, mais j’étais optimiste. La voiture était bonne.

Samedi, les niveaux d’adhérence du circuit ont une nouvelle fois grimpé et nous avons gagné en performance. Nous avons travaillé sur l’équilibre de la voiture, sans toutefois parvenir à éliminer complètement sa nervosité. Nous nous sommes dits qu’il valait mieux conserver ces réglages et avons pensé aux qualifications. La première séance nous a donné une idée de notre niveau de performance face à la concurrence. Dans la deuxième, j’ai réalisé un tour assez propre. J’ai terminé 7ème : cela peut paraître moyen, mais nous savons que la voiture est bonne au départ. De plus, il y avait un gros écart avec les voitures qui nous suivaient.Nous avons quitté le circuit, le soir, en sachant que nous étions certes en queue de peloton de chasse, mais en bonne forme pour la course.

Dimanche, les conditions ont beaucoup changé. Il pleuvait, il y avait du vent : impossible à imaginer cela dans le désert ! Cela dit, au départ, le ciel s’est dégagé et même si les températures ont été plus fraîches qu’en début de week-end, la piste est restée sèche. J’ai pris un bon départ, mais le premier virage était un peu embouteillé. J’ai gagné deux places, puis Ralf Schumacher m’a de nouveau dépassé. J’ai grimpé en quatrième position lorsqu’il s’est accroché avec Takuma Sato. Durant les trois premiers relais, la voiture était un régal à conduire. Parfaite : je pouvais mettre la pression sur Juan Pablo Montoya, troisième, lui prenant plus d’une seconde par tour. Problème : je n’arrivais jamais dans ses roues avant de m’arrêter pour ravitailler. Lorsque je suis sorti des stands après mon dernier arrêt, je me suis retrouvé derrière une Jordan, qui m’a vraiment ralenti. Jenson Button était assez près de moi avant cette péripétie, et il en a profité pour me dépasser à la faveur de son ravitaillement. J’ai néanmoins repris une place lorsque la Williams de Montoya a montré quelques signes de fatigue, en fin de course. Je finis 4ème : pas mal, mais nous aurions pu faire encore mieux.

En fin de compte, je suis assez déçu : nous sommes passés très près d’un podium. Cependant, en y pensant de nouveau, je me dis que nous sommes dans une excellente situation : Renault occupe la deuxième place des constructeurs et notre fiabilité a été parfaite jusqu’à présent. Notre but, en ce début de saison, était de marquer des points et de voir la ligne d’arrivée : c’est exactement ce que nous avons fait. De plus, nous savons que nos résultats auraient pu être encore meilleurs : il nous reste donc de la marge pour améliorer nos performances. Dans les deux prochaines semaines, nous allons mener deux séances d’essais importantes en vue du Grand Prix de Saint Marin. La motivation de toute l’équipe est au plus haut : les choses se présentent plutôt bien au moment d’aborder la saison européenne !


D’après un communiqué Renault F1.

Derniers articles sur: Jarno Trulli

22 février 2012 – F1 - Ferrari a proposé un baquet à Jarno Trulli

21 février 2012 – F1 - Jarno Trulli : ’L’absence d’italiens n’est pas mon problème’

19 février 2012 – F1 - Trulli, la fin du calvaire ?

14 février 2012 – F1 - Jarno Trulli est convaincu de conserver son baquet chez Caterham

12 février 2012 – F1 - Jarno Trulli : ’Caterham possède un fort potentiel’

Dernières brèves sur: Jarno Trulli

23 mars 2011 – F1 - Jarno Trulli

17 mai 2008 – F1 - Classement des essais du vendredi au Paul Ricard

28 février 2008 – F1 - Classement des essais du mercredi à Barcelone

3 septembre 2006 – F1 - Trulli vise le titre 2007 avec Toyota

14 avril 2006 – F1 - Classement des essais du jeudi à Barcelone

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

21 novembre 2017
F1 - Abou Dhabi : Présentation Pirelli

17 novembre 2017
F1 - Hartley et Gasly chez Toro Rosso en 2018

17 novembre 2017
F1 - Une Ferrari de Michael Schumacher atteint des sommets

14 novembre 2017
F1 - L’avenir du Grand Prix du Brésil incertain

13 novembre 2017
F1 - Brésil : Vettel gagne, Hamilton remonte

12 novembre 2017
F1 - Brésil : Bottas premier, Hamilton dernier !

11 novembre 2017
F1 - Brésil, vendredi : Hamilton s’offre les deux séances

11 novembre 2017
F1 - Quel avenir pour Ricciardo chez Red Bull ?


Dernières brèves

2 octobre 2017
F1 - Classement du Grand Prix de Malaisie

26 mai 2017
F1 - Monaco : Classement des essais libres du jeudi

8 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 3

7 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 1

24 mars 2017
F1 - Australie : Classement des essais libres

11 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du vendredi

10 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du jeudi

9 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du mercredi


Mots clés

Trial,

Rallye de Pologne,

Durango,

Kimi Raikkonen,

Mickael Doohan,

Roborace,

Stefan GP,

Rallye du Portugal,

Formule Palmer,

DTM,

Oliver Panis,

US F1 Team,

Grand Prix du Qatar,

Jean Eric Vergne,

Grand Prix de Turquie,

Marc Marquez,

Clio Cup,

Supermotard,

Grand Prix d’Espagne,

Giedo Van Der Garde ,

Shinya Nakano,

Seat Leon Supercopa,

Robert Kubica,

Jerome d’Ambrosio,

Subaru,

Honda,

Luciano Burti,

Jos Verstappen,

Charles Pic,

Alex Criville,

Formule Campus,

Spider Cup THP,

Nico Rosberg,

Grand Prix de Turquie,

Grand Prix du Japon,

Colin McRae,

Grand Prix de France,

GreenGT,

Grand Prix de Malaisie,

FIA,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner