News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Formule 1 -> F1 - Mark Webber, l’homme de l’ombre...



F1 - Mark Webber, l’homme de l’ombre...

D 12 mai 2010     H 20:25     A AFP     C 1 messages




agrandir

Mark Webber, vainqueur à Barcelone de sa
troisième course en neuf saisons de Formule 1, ne réussit toujours pas à
s’affranchir de son statut d’homme de l’ombre, quand son coéquipier Sebastian
Vettel accapare les projecteurs, comme mercredi à Monaco.

La différence de traitement était marquante aux conférences de presse
organisées mercredi par Red Bull : une trentaine de journalistes présents pour
l’Allemand, trois fois moins pour l’Australien, pourtant vainqueur du dernier
Grand Prix d’Espagne.

"C’est naturel. Sebastian est jeune talent en F1. Mais je fais mon boulot.
Jusque-là, ça ne se passe pas si mal"
, commente tranquillement Webber.

Et de poursuivre : "Cela n’importe pas. Si dans deux mois je marque plus de
points, je serai à nouveau le produit du mois. Cela change avec le sens du
vent. Une semaine c’est comme cela, une autre c’est différent. Je me concentre
sur des choses simples, conduire la voiture, faire mon travail"
.

Un travail qu’il fait fort bien. En 2009, Webber a glané sa première
victoire en F1 en Allemagne, sur les terres de son partenaire. Puis il a
récidivé au Brésil. Un succès "éclipsé par le titre" mondial remporté par
Jenson Button à Sao Paolo, constate-t-il avec justesse.

Au final, Webber a terminé quatrième du Championnat, le meilleur rang de sa
carrière, deux places derrière Vettel, après un milieu de saison où il s’est
montré un peu moins performant.

L’Australien semblait repartir cette saison sur des bases plus tranquilles.
Huitième du général avant le Grand Prix d’Espagne, il reconnaît avoir eu "des
résultats moyens lors des quatre premières courses". "Nous avons fait de notre
mieux, mais nous n’avons pas obtenu assez"
, de résultats.

Vulcanet, lavage sans eau auto et moto

Coup pour coup

Et ce malgré une deuxième place en Malaisie le 4 avril. "Mais je n’ai pas
ramené autant (de points) que je devais (de Sepang). J’aurais dû remporter ce
Grand Prix"
, affirme-t-il. Alors qu’il était parti en pole position, un
mauvais départ l’avait privé du succès, confisqué par... Vettel.

Les deux hommes, au volant d’une Red Bull de loin plus rapide que le reste
du plateau, se rendent coup pour coup. Deux poles pour l’Australien, trois
pour l’Allemand. Une victoire chacun. Et 7 petits points de différence au
classement (53 contre 60) en faveur de Vettel.

"Je suis heureux avec Mark dans cette équipe. On se pousse l’un l’autre.
Aucun d’entre nous ne peut s’endormir. Nous essayons toujours de gagner. (...)
Quand il s’agit de courir, nous savons tous les deux ce que nous voulons"
,
constate l’Allemand.

Souvent dans le même dixième de seconde que Vettel, peu loquace à son
sujet, Webber ne réussit pourtant pas à se faire sa place au soleil. Peut-être
parce qu’il a éclos trop tard ; il a maintenant 33 ans. Sûrement parce qu’il
est passé par de petites écuries : Minardi (2002), Jaguar (2003-2004) puis
Williams (2005-2006), chez Red Bull ensuite.

"Je pilote bien depuis plusieurs années. Je roulais bien chez Williams. Je
roule bien depuis que je suis chez Red Bull. (...) J’apprécie mon pilotage, ce
qui est bon. Nous verrons où cela nous mènera"
, explique-t-il.

"Maintenant, je ne vais pas dire que je suis le meilleur", ni "écouter les
gens dire que je suis ci ou ça. Il faut que je parle en piste"
, lance Webber.

Le prochain discours de l’Australien sera prononcé dimanche au Grand Prix
de Monaco, où il se verrait bien succéder à Jenson Button, vainqueur en
2009... puis champion du monde quelques mois plus tard.

Derniers articles sur: Mark Webber

14 octobre 2016 – WEC - Mark Webber prend sa retraite !

2 décembre 2014 – WEC - Mark Webber en observation à l’hôpital de Sao Paulo

12 décembre 2013 – WEC - Premiers tours de roue pour Mark Webber chez Porsche

26 novembre 2013 – F1 - Mark Webber aura volé la vedette à Vettel

25 novembre 2013 – F1 - La dernière décla de Mark Webber

Dernières brèves sur: Mark Webber

1er mars 2013 – F1 - Barcelone : Classement des essais du jeudi

15 mars 2012 – F1 - Bio : Mark Webber

23 mars 2011 – F1 - Mark Webber

26 février 2010 – F1 - Classement des essais du jeudi à Barcelone

25 juillet 2008 – F1 - Classement des essais du jeudi à Jerez

1 Messages

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

10 décembre 2017
F1 - Pour Hamilton, c’est une victoire d’équipe

9 décembre 2017
F1 - Jean Todt réélu à la tête de la FIA

9 décembre 2017
F1 - Le GP du Canada a gagné 60 000 spectateurs

6 décembre 2017
F1 - Les chiffres de la saison 2017 par Pirelli

30 novembre 2017
F1 - Abou Dhabi : Bilan des tests Pirelli

30 novembre 2017
F1 - Le grand retour d’Alfa Romeo !

29 novembre 2017
F1 - Première journée positive pour Kubica avec Williams

28 novembre 2017
F1 - Cinq choses à surveiller en 2018


Dernières brèves

2 octobre 2017
F1 - Classement du Grand Prix de Malaisie

26 mai 2017
F1 - Monaco : Classement des essais libres du jeudi

8 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 3

7 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 1

24 mars 2017
F1 - Australie : Classement des essais libres

11 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du vendredi

10 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du jeudi

9 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du mercredi


Mots clés

Grass Track,

FIM,

Oliver Panis,

Carlos Checa,

Grand Prix du Canada,

Vallteri Bottas,

Olivier Jacque,

Sergio Perez,

Giancarlo Fisichella,

Nico Hülkenberg,

Tetsuya Harada,

Sauber,

F3000,

Endurance,

SRWE,

Auto Cross,

FIA,

Super 1600,

Super Aguri F1,

Grand Prix du Qatar,

Ford,

Toyota,

Grand Prix d’Espagne,

Raid,

Rallye de Sardaigne,

Formule Atlantic,

Mercedes,

Mitsubishi,

IndyCar,

Honda,

Gilles Panizzi,

Prodrive,

Grand Prix d’Australie,

Trophée Andros,

Jos Verstappen,

Circuit de Phillip Island,

GP du Qatar,

ChampCar,

Vitantonio Liuzzi,

Bruno Senna,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner