News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Superbike -> SBK - CDF Promosport au Mans (72) : Longearet impressionne en 600, Salchaud (...)



SBK - CDF Promosport au Mans (72) : Longearet impressionne en 600, Salchaud confirme en 1000

D 24 juillet 2012     H 07:38     A Michel Carpentier     C 0 messages




agrandir

Pour la 5ème épreuve des Coupes de France Promosport, les pilotes se sont rendus sur le circuit Bugatti, lieu mythique des 24 Heures du Mans Moto. Organisé par l’ASM 24 Heures ACO, ce rendez-vous marque le passage de la mi-saison puisque les Promosport comptent 9 épreuves.

Côté météo, l’été semble enfin s’inviter sur une course moto et l’épreuve mancelle a bénéficié d’un week-end magnifique tant en terme d’ensoleillement qu’en terme de températures.

Les essais qualificatifs

Les Promo 500 Cup ouvrent le bal des essais chronométrés. Dès le début de la séance, Patrice Di Gregorio signe le meilleur temps. Julien Gillet est le seul à se rapprocher vraiment du pilote gersois à 377 millièmes. Johan Wang Chang prend la 3ème place mais avec plus de 2.1 secondes de retard sur la pole provisoire. Arnaud Dejean, Jérôme Hazart et Olivier Testa complètent le top 6 qui tient en 3 secondes.

Dans la première série des 600 Promo, Kevin Longearet (Yamaha) est le seul à franchir la barre des 1:44 en 1 :43.709. Quentin Levrier place sa Suzuki (seule non Yamaha du top 10) en seconde position à 697 millièmes. Lomig Carnette (Yamaha) complète le top3. Romain Maitre (Yamaha), le leader du classement provisoire ne parvient pas à faire mieux que 1:44.840 et prend la 4ème place devant Maxime Cudeville (Yamaha) qui évolue d’habitude en Trophée Pirelli 600 et qui semble bien s’accommoder aux pneumatiques Dunlop qui équipent tous les plateaux Promosport.

Dans la seconde série, les temps sont nettement moins rapides. Cependant, les trois premiers sont dans un petit mouchoir de poche de seulement 43 millièmes. Maxime Gucciardi (Triumph) prend l’avantage avec un temps en 1:45.059 suivi à 17 millièmes par Samuel Camier (Yamaha). Patrick Mageot (Yamaha) qui ne fait que quelques épreuves et qui a vait gagné la manche de Nogaro complète le trio.
Au cumul des séries, on retrouve logiquement le top 4 de la 1ère série : Longearet, Levrier, Carnette et Maitre.

En 1000 Promo, Nicolas Salchaud (Kawasaki) marque les esprits de ses adversaires en signant à l’issue de son 2ème tour le meilleur temps de la séance en 1:42.810 soit 4 dixièmes plus vite qu’Adrien Ganfornina (Kawasaki) qui reste au dessus de la barre des 1:43. Jérôme Danton (Kawasaki), Julien Pilot (Aprilia) et Mathieu Charpin (Yamaha) se regroupent en 34 millièmes et complètent le top 5.

Dans la seconde série, ils sont deux à franchir le cap des 1:43 avec Xavier Deletrez (Kawasaki) et Peter Polesso (MV Agusta) respectivement en 1:42.310 et 1:42.538. Marc Pasquinucci (Kawasaki) se retrouve 3ème à une seconde pleine tandis que Kevin Hiernaux (Kawasaki) et Sylvain Buffard (Kawasaki) complètent le top 5 en étant séparés de 5 millièmes.

Au cumul des séries, Deletrez signe le meilleur temps devant Polesso, Salchaud et Ganfornina.

Les pilotes de la 1ère série des Promo Découverte prennent la suite avec la bonne performance de Vincent Ramade (Kawasaki) qui semble un cran au dessus des autres puisqu’il compte 1.697 seconde d’avance sur Franck Roussel (Yamaha). Nicolas Malet (Honda) devance Taiwo Olanrewaju (BMW) et donne ainsi un top 4 extrêmement varié avec 4 constructeurs différents.

Dans la seconde série, Arnaud Bourgeois (Honda) conserve le meilleur temps face à Maxime Julien (Yamaha) pour 97 millièmes. Christophe Fournier (Honda) et Kevin Combes (Yamaha) complètent le top 4.

Au cumul des séries, Vincent Ramade prend les commandes du groupe A devant Bourgeois, Julien et Fournier tandis que Matthieu Guillet (Yamaha) prend la tête du groupe B devant Thierry Cheynoux (Triumph) et Yannick Bied (Yamaha).

Les 125 PréGP et 125 Promo terminent les séances de la matinée. Sans surprise, on retrouve le leader du classement provisoire, Corentin Brenon, aux avant-postes avec 467 millièmes d’avance sur Laurent Chabal et 772 millièmes sur Karl Croix.

Sur le grand circuit du Mans, la différence de performance entre les deux catégories est particulièrement flagrante puisque Félix Peron signe le meilleur temps des 125 Promo mais compte 7 secondes de différence avec Brenon. Il est talonné à 1 dixième par Maxime Hertzberg et Bastien Chevallereau. Anoter la présence de deux 80 PRéGP avec Howel Turpauit Coadou et Harold Mouillon.

Les demi-finales

L’après midi débute avec les demi-finales. En effet, lorsque la capacité de la piste et le nombre d’engagés dans la catégorie ne permettent pas d’établir une seule grille de départ, des demi-finales sont organisées avec à la clé des points pour les 3 premiers. Les 1000 et les 600 sont concernés ce week-end par ces demi-finales.

Dans la première ½ finale 1000cc, Nicolas Salchaud a eu fort à faire avec Xavier Deletrez. Rapidement, la course se résume à un duel entre ces deux là. Malgré le meilleur tour en course et plus de la moitié de la course en tête, Salchaud a su attendre le dernier tour pour porter une attaque en deux temps qui lui permet de finir devant et d’empocher 5 points supplémentaires.

Pour le dernier point attribué, Julien Pilot a du résister durant les 11 tours aux tentatives de dépassement de Sébastien Gérard (Honda qui était lui même sous la menace de Yannick Pierre (Kawasaki).
Dans l’autre demi-finale, Peter Polesso part devant Mathieu Charpin et Kevin Hiernaux.

Durant 3 tours, Polesso s’efforce de creuser un petit écart tandis que Hiernaux cherche la solution en vain. Dans le 4ème tour, Polesso a 3 secondes d’avance et Hiernaux trouve enfin la faille. Parti 4ème Jérôme Danton (Kawasaki) observe et porte avec succès son attaque sur la Yamaha à 3 tours de l’arrivée. Polesso l’emporte malgré le retour à 1.1 seconde de Hiernaux et le retour de Danton sur Hiernaux à 122 millièmes.

Pour le départ de la finale, Salchaud partira en tête devant Polesso et Deletrez. Hiernaux, Danton et Pilot forment la 2nde ligne.

La 1ère demi-finale 600 prend le départ avec Kevin Longearet qui se positionne tout de suite en favori du week-end : meilleur départ, 1.7 seconde d’avance sur Maxime Gucciardi à la fin du 1er tour, meilleur tour de course en 1:44.629 et 10,6 secondes d’avance à la fin des 11 tours de course.

Vulcanet Moto

Gucciardi tente de s’accrocher au début mais voit bien que Longearet est sur une autre planète. Il creuse malgré tout l’écart sur ses poursuivants Lomig Carnette et Patrick Mageot. Après plusieurs passes d’armes ces derniers terminent dans cet ordre 3 et 4ème.
Dans la seconde ½ finale, Romain Maitre semble en difficulté : malgré un très bon départ et les deux premiers tours en tête, il rétrograde petit à petit pour finit à la 4ème place à 2.7 secondes des leaders. Devant lui, une magnifique lutte à 3 a lieu entre Julien Diguet, Samuel Camier et Maxime Cudevi lle.

Longtemps Diguet semblait garder un petit avantage, mais dans l’avant dernier tour, Cudeville le double, Camier s‘infiltre et le passe au tour suivant. Sur la ligne d’arrivée, Cudeville compte 126 millièmes d’avance sur Camier qui en compte 8 sur Diguet.

Au cumul des demi-finales, Kevin Longearet prend la 1ère place devant Cudeville et Gucciardi. Camier, Diguet et Carnette partiront de la 2ème ligne.

Les finales

Le dimanche matin, sous les rayons du soleil, le groupe B des Promo Découverte se met en place sur la grille de départ. Pour une majorité de pilote, cette finale 1 constitue leur première finale. Les écarts sont parfois conséquents d’un tour à l’autre et se réduisent au tour suivant. Mikael Beaudouin prend le meilleur départ, creuse un trou au premier tour mais se fait rattraper au tour suivant par Romuald Brasil (Honda).

Ce dernier avait complètement raté ses essais et partait de la 18ème place. Au 3ème tour, Brasil prend les commandes et s’échappe sans jamais pouvoir être inquiété. Derrière, Beaudouin doit contenir Thierry Cheynoux (Triumph), Yannick Bied (Yamaha) et Anthony Duchemin (Yamaha).

Seul Bied trouve la solution pour passer devant puisque les autres connaissent des fortunes diverses : Cheynoux commet une erreur et perd un tour, Duchemin un tour plus tard fait aussi une petite erreur et se retrouve à la 8ème place. A l’arrivée, le podium reçoit Brasil sur la plus haute marche aux côtes de Bied et Beaudouin.

Dans la 1ère finale du groupe A des Promo Découverte, c’est une belle histoire de copains qui illustre bien la beauté de notre sport. Vincent Ramade prend le meilleur départ devant Maxime Julien, Christophe Fournier et Kalide Boulachen.

Parti 9ème, Taiwo Olanrewaju revient vite sur le trio de tête pour prendre les commandes au 5ème tours. Ramade suit, réplique 2 tours après mais se fait reprendre les rênes au tour suivant. Pendant ce temps, Boulahcen pourtant décroché de 2 secondes au 8ème tour, produit son effort pour revenir au contact au 10ème tour et il parvient même à se hisser en 2ème position.

Dans le dernier tour, les 3 copains à la ville et adversaires sur la piste se livrent à un bel échange dont Olanrewaju sort vainqueur pour 20 millièmes devant Ramade et Boulahcen.

Le départ des 125 PréGP et des 125 Promo n’aura pas sourit à Laurent Chabal qui s’est vu prendre une pénalité de 10 secondes pour départ anticipé alors qu’il était le premier à rentrer dans la courbe Dunlop. A la fin du premier tour, Corentin Brenon passe en tête devant Chabal, Pierre Langlois et Martin Renaudin.

En tenant compte de sa pénalité, ca place Chabal en 18ème position. Accompagné de Karl Croix, le quatuor de tête va creuser l’écart sur leurs poursuivant menés par Valentin Grimoux. Jusqu’au 5ème tour le groupe est séré avec plusieurs changements de positions. Brenon reprend les commandes et fournit son effort pour porter son avance à 3.5 secondes au 7ème tour. Brenon assure sa place remporte la victoire.

En bagarre jusqu’au bout les quatre pilotes suivant se livrent à une belle démonstration que rien n’est joué jusqu’à l’arri vée. Dans le dernier tour Langlois et Renaudin s’impose pour monter sur le podium.
En 125 Promo, Bastien Chevallereau prend le meilleur départ devant Léo Meunier et Félix Peron.

Chevallereau fait toute la course en tête avec Peron à ses trousses. Maxime Hertzberg prend la 3ème place dès le 2ème tour et la conserve jusqu’à l’arrivée. Devant le dernier tour va sourire à Félix Perron qui double Bastien Chevallereau et empoche sa 6ème victoire de la saison.

La matinée se termine avec les Promo 500 Cup. Julien Gillet prend un très bon départ juste devant Patrice Di Gregorio. Un ton au dessus, ils vont se livrer à un beau duel dans les premiers tours mais le duel tourne court puisque Gillet est plus rapide et creuse l’écart pour rallier l’arrivée avec 2.3 secondes d’avance.

Esseulé en seconde position, Di Gregorio signe le meilleur tour en course mais ne parvient pas à garder le contact et doit se contenter de la 2ème place. Derrière, ils sont encore 6 à la mi-course à pouvoir prétendre au podium. Entre Johan Wang Chang, Arnaud Dejean, Dominique Pénicaud, Jérôme Hazart, Olivier Testa et Nicolas Folmard, les tours sont très bataillés.

Dans les derniers tours il reste Dejean, Pénicaud, et Wang Chang à la bagarre pour cette 3ème place. Les trois pilotes franchissent la ligne d’arrivée dans la même demie seconde à l’avantage de Dej ean.

Dans la seconde finale 125 PréGP / 125 Promo, Laurent Chabal prend le meilleur départ mais c’est Martin Renaudin qui entre le premier dans la chicane Dunlop. Le premier tour est bien bataillé et Chabal le boucle en tête devant Renaudin et Corentin Brenon. Pierre Langlois prend la 3ème place au 3ème tour.

Le trio de tête creuse petit à petit l’écart sur Renaudin et Karl Croix. Devant, la bagarre fait rage, Brenon et Chabal s’en donnent à cœur joie et se dépassent à plusieurs reprises sous les yeux de Langlois qui aimerait bien en profiter. Brenon garde l’avantage sur la ligne d’arrivée pour 191 millièmes. Croix coiffe Renaudin sur le poteau avec 137 millièmes d’avance.

En 125 Promo, les quatre premiers vont faire toute la course ensemble. D’abord menée par Bastien Chevallereau, c’est Félix Peron qui tente de prendre sa place. Au 5ème tour, Chevallereau reprend la tête une bonne fois pour toute. Derrière lui, Peron à fort à faire avec Léo Meunier et Maxime Hertzberg. Dans le dernier tour, les deux le doublent et le privent du podium.

Au classement provisoire PRéGP, avec son 4ème doublé, Corentin Brenon possède 236 points. Martin Renaudin suit avec 168 points devant Laurent Chabal (118 pts).
Au classement provisoire 125 Promo Léo Meunier, très régulier, voit une nouvelle fois son avance se réduire. Avec 193 points, il compte 27 points d’avance sur Bastien Chevallereau et 30 points sur Félix Peron.

Toujours sous un soleil radieux et devant 4 100 spectateurs, le départ des 600 Promo est donné. Samuel Camier parvient à entrer en premier dans la courbe Dunlop mais c’est bien Kevin Longearet qui boucle le premier tour en tête et va procéder à une véritable démonstration de force. Seul pilote à rouler en dessous des 1:45, il oublie vite la concurrence pour se livrer à un cavalier seul victorieux. Mal qualifié, Romain Maitre fait un bon départ et met 3 tours pour prendre la seconde place.

Il compte déjà 2.4 secondes de retard sur le leader et ne parvient pas à revenir. Derrière, entre Camier, Maxime Gucciardi, Maxime Cudeville, Lomig Carnette et Julien Diguet c’est un festival de dépassements. Au 7ème tour, Diguet abandonne tandis que Cudeville prend la tête du groupe devant Camier. Au tour suivant Gucciardi prend la 2ème place du groupe et met la pression sur Cudeville.

Dans les 3 derniers tours, il ne reste plus que Cudeville et Gucciardi pour prétendre au podium. Jusqu’à l’arrivée, ils sont carénage contre carénage et dans le dernier virage, Cudeville se loupe, fait un gros écart jusque dans le bord de piste mais reste sur ses roues et repart en marquant les points de la 4ème place permettant ainsi à Gucciardi de monter sur son premier podium de la saison.

Au classement provisoire, Kevin Longearet reprend 10 points au leader Romain Maitre et ne compte plus que 13 points de retard. Samuel Camier consolide sa 3ème place mais s’éloigne du duo de tête avec 72 points soit 45 points de retard.

La finale 2 du groupe B des Promo Découverte prend la suite avec un très bon départ de Mikael Beaudouin devant Matthieu Guillet, Anthony Duchemin et Yannick Bied. Parti de très loin, Romuald Brasil est 7ème au 1er tour puis 3ème et confirme ainsi que, sans ses essais complètement ratés, il avait sa place dans le groupe A. Au 4ème tour, il prend les commandes des mains de Beaudouin et file vers une victoire incontestable.

Derrière, l’apprentissage de la gestion d’une course se passe bien pour pratiquement tout le monde. En effet, mis à part Yannick Bied qui fait un tout droit dans la Dunolp et nous fait une belle figure en rentrant dans le mur des pneus dont il ressort sans blessure mais avec une chute impressionnante. Dans le dernier tour, Guillet trouve la faille et prend la 2ème place.

Beaudouin ne se déconcentre pas car il a Guillaume Lefebvre sur les talons et franchit ainsi l’arrivée en 3ème position.

Au cumul de la journée, Romuald Brasil est 1er sans surprise. La régularité de Beaudouin paie puisqu’il prend la 2ème place devant Matthieu Gillet et Guillaume Lefebvre.

Au départ des 500 Promo Cup, l’arrivée en retard de Johan Wang Chang le relègue à la fin de la grille. Patrice Di Gregorio prend le meilleur départ devant Julien Gillet et Arnaud Dejean. Wang Chang a fait un départ canon et pointe déjà 17ème à l’issue du premier tour. Devant Di Gregorio tente de résister aux assauts de Gillet mais doit céder au 3ème tour.

Pendant ce temps, Wang Chang poursuit sa remontée et est à la porte du top 10. Gillet et Di Gregorio s’échappe pour un nouveau duel sous les yeux d’Arnaud Dejean qui tente bien de rester accroché mais se retrouve isolé à la 3ème place. Wang Chang poursuit sa remontée et termine 5ème juste derrière Thomas Bieganski.

Gillet signe sa 4ème victoire consécutive devant Di Gregorio et Dejean.

Au classement provisoire, Patrice Di Gregoio profite de la contre performance de Jérôme Hazart (deu x fois 7ème) pour prendre la tête avec 150 points devant Julien Gillet qui compte le même nombre de points (143) que Hazart.

Dans le groupe A des Promo Découverte, Vincent Ramade prend le meilleur départ devant Arnaud Bourgeois, Kalide Boulahcen et Maxime Julien. Ramade tente l’échappée mais Boulahcen se colle derrière lui. Pendant 7 tours, ils restent roue dans roue et collent 3 secondes aux poursuivants.

Bourgeois tente de garder le contact mais n’y parvient pas même si il fait la différence sur les autres et compte presque 5 secondes d’avance sur Julien le 4ème Dans les derniers tours, Ramade maintient son rythme et parvient à faire lâcher prise à Boulahcen qui monte une nouvelle fois sur le podium. Arnaud Bourgeois complète ce podium.

Au cumul de la journée Vincent Ramade marque le plus de points avec 45 unités devant Kalide Boulahcen, 36 points et Taiwo Olanrewaju et ses 33 points.

La journée se termine avec la finale des 1000 Promo et le superbe départ de Nicolas Salchaud devant Kevin Hiernaux, Peter Polesso et Xavier Deletrez. Polesso fait un très bon début de course. Dans le premier tour, il passe Hiernaux puis, dans le second il passe Salchaud pour prendre les commandes.

Malheureusement pour lui, Xavier Deletrez l’a imité et se met en position pour lui ravir la tête. Il met 3 tours à parvenir à ses fins. Dans la manœuvre, Salchaud s’est engouffré dans la brèche et Polesso repasse 3ème juste devant Hiernaux. Petit à petit, le quatuor de tête se transforme en deux duo puis revient en un quatuor. La bagarre est magnifique, les écarts très sérés mais il faut attendre le 13ème tour pour que Salchaud se replace en tête de la course.

Deletrez tente bien de rester au contact pour répliquer mais Salchaud ferme bien les portes et signe sa 4ème victoire sur 5 possible. Polesso revenu à la hauteur de Deletrez tente le tout pour le tout dans le dernier virage. Mais un petit souci technique l’empêche de finir son attaque et il doit se contenter de la 3ème marche du podium.

Au classement provisoire, Salchaud conforte sa position avec 145 points devant Xavier Deletrez qui en compte 88 soit 57 points de retard. Peter Polesso repasse Charpin pour 3 points et rentre ainsi dans le top 3.

Les vacances n’ont pas encore sonné pour les Coupes de France Promosport puisque le circuit de Nevers Magny Cours accueillera les 4 et 5 août la prochaine épreuve.

Derniers articles sur: Promosport

9 septembre 2014 – Promosport - Final en apothéose à Lédenon

15 août 2014 – Promosport - Le Pôle Mécanique d’Alès accueille les Coupes de France

5 août 2014 – Promosport - Romain Maitre garde la main sur le Promosport 1000

31 juillet 2014 – Promosport - Coupes de France : Pas de trêve estivale !

22 juillet 2014 – Promosport - Le Mans : Romain Maitre dompte la pluie en 1000cc

Dernières brèves sur: Promosport

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

7 novembre 2017
SBK - Rea fait mieux que Colin Edwards !

5 novembre 2017
Supersport - Qatar : Mahias, quel final !

31 octobre 2017
SBK - Qatar : Un final en pleine lumière !

25 octobre 2017
Supersport - Garcia s’offre la couronne mondiale !

23 octobre 2017
SBK - Jerez, dimanche : Rea s’offre la seconde course aussi !

22 octobre 2017
SBK - Jerez, samedi : Première victoire pour Rea

17 octobre 2017
SBK - Espagne : Pour les places d’honneur !

1er octobre 2017
SBK - Magny-Cours : Triple couronne pour Rea !


Dernières brèves

15 septembre 2016
Endurance - Le calendrier du FIM EWC 2016/2017

11 avril 2016
24 Heures du Mans - Classement final

9 avril 2016
24 Heures du Mans - La grille de départ

8 avril 2016
24 Heures du Mans - Classement du jeudi

3 mars 2016
Endurance - Calendrier 2016

27 février 2016
SBK - Calendrier 2016 World Superbike

20 septembre 2015
Endurance - Bol d’Or : Classement à 6h00

19 septembre 2015
Endurance - Grille de départ du Bol d’Or


Mots clés

Trophée Andros,

ERC,

AutoGP,

Grass Track,

Robert Kubica,

Durango,

Circuit de Sepang,

NASCAR,

MX,

Charles Pic,

Super 1600,

Premier1Grandprix,

Grand Prix des Etats-Unis,

Michelin,

Grand Prix du Brésil,

Ford,

Heinz Harald Frentzen,

Volkswagen,

Heikki Kovalainen,

Sergio Perez,

Grand Prix de Malaisie,

Minardi,

Peugeot,

Marcus Grohnolm,

Formule Nippon,

Formul’Academy,

Grand Prix de Corée du Sud,

Shinya Nakano,

Lola,

Casey Stoner,

Grand Prix d’Argentine,

Michael Schumacher,

Formule Palmer,

Supermotard,

Jaime Alguersuari,

Superleague Formula ,

Suzuki,

Lewis Hamilton,

Grand Prix d’Allemagne,

Grand Prix de Russie,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner