News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Rallye -> WRC - Ford et BFGoodrich champions du monde en Nlle Zélande



WRC - Ford et BFGoodrich champions du monde en Nlle Zélande

D 19 novembre 2006     H 11:46     A Patrice Girard     C 0 messages




agrandir

Il y aura fallu 27 longues années pour que le géant américain Ford remporte un second titre Constructeurs en Championnat du monde des Rallyes, après le sacre de la Ford Escort RS 1800 en 1979. 27 ans, 14 fois sur le podium final du Championnat Constructeurs dont quatre titres de vice-Champion entre 2000 et 2005. 27 ans après le titre offert par les deux Scandinaves du team Ford, Björn Waldegard et Hannu Mikkola, c’est encore un duo venu du Nord, Marcus Grönholm et Mikko Hirvonen, qui a rapporté le titre Constructeurs 2006 à Ford après un nouveau doublé au Rallye de Nouvelle-Zélande.

En l’absence de Sébastien Loeb, toujours convalescent depuis sa chute à VTT fin septembre et vainqueur du Rallye de Nouvelle-Zélande 2005, Marcus Grönholm (Ford/BFGoodrich) ne semblait pas avoir d’adversaires à sa mesure sur cette épreuve qu’il a déjà enlevée à trois reprises. Et avec 16 points d’avance au championnat Constructeurs, l’équipe BP-Ford avait elle aussi de quoi être sereine au départ du Rallye de Nouvelle-Zélande 2006, basé pour la 1ère fois à Hamilton, au sud d’Auckland, et dont le parcours comprenait quelques spéciales non courues depuis les années 80-90, des spéciales plus sinueuses qu’à l’accoutumée aux antipodes.

C’est sur un terrain humide que les concurrents s’élancèrent à l’assaut du chronomètre, vendredi matin. Le sol n’était pas boueux, mais l’adhérence était inconstante d’un virage à l’autre. Les deux Ford Focus/BFGoodrich officielles, qui étaient équipées de pneus g-Force Gravel 9- (gomme medium/soft), signèrent deux doublés avec dans l’ordre Marcus Grönholm et Mikko Hirvonen. Idem l’après-midi où les deux Ford s’installèrent définitivement aux commandes du rallye avec deux nouveaux doublés, sur des pistes s’asséchant. Avec quatre meilleurs temps en quatre spéciales, Marcus Grönholm (Ford/BFGoodrich) comptait déjà 31,2 secondes d’avance sur son équipier Hirvonen, et plus d’une minute sur le 3e, Dani Sordo (Citroën/BFGoodrich). Pour Ford, le break était fait.

Le net avantage des deux Ford/BFGoodrich leur autorisa même un mauvais choix de pneus samedi matin. Il pleuvait dru sur les trois spéciales de la 1ère boucle, tout près de la mer de Tasmanie. Or, à 115 km de là, au parc d’assistance d’Hamilton, au moment du choix de pneus (soit 2h30 plus tôt), le ciel était certes gris mais retenait ses larmes. Les pilotes Ford optèrent pour une gomme medium non-retaillée, alors que les Citroën/BFGoodrich s’élancèrent chaussée de gomme soft retaillées pour évacuer la boue. « Merci au technicien BFGoodrich et à l’homme météo du team Kronos », reconnurent Dani Sordo et Xevi Pons au retour à l’assistance. Sur cette boucle, Sordo conforta sa 3e place au général et Pons se rapprocha à 7 secondes de la 4e place. Une faute ou un problème mécanique chez Ford, et le Championnat Constructeurs pouvait alors être relancé.

Mais cette lueur d’espoir fut vite éteinte par deux nouveaux doublés Ford sur les ES9 et 10. Et puis, Manfred Stohl (Peugeot/BFGoodrich) avait relégué les deux pilotes Citroën Kronos aux 4e et 5e places du général. A l’issue de l’étape 2, l’équipe BP-Ford comptait donc 9 points de plus que Kronos Total Citroën, alors que 3 points lui suffisait pour être titrée dès l’arrivée de ce rallye.

Au guidon de sa Subaru Impreza, Valentino Rossi The Doctor (11e) se montra patient dans son apprentissage du rallye automobile pour rallier l’arrivée et se rendre compte de l’écart qui le séparait des spécialistes de la discipline. Chez Subaru, Petter Solberg (6e) sembla ne jamais avoir été dans le rythme des meilleurs, alors que son équipier Chris Atkinson signa deux temps scratch avant de devoir renoncer suite à une touchette.

BFGoodrich revient donc « du bout du monde » avec une victoire au Rallye d’Australie et un top 5 au Rallye de Nouvelle-Zélande. A l’occasion de la dernière manche du championnat 2006 dans 15 jours à Cardiff, BFGoodrich tentera l’impossible grand chelem pour sa 1ère saison en WRC !

* sous réserve de la publication officielle des classements par la FIA

Les nouveautés Ferrari!

Amaury de Cordes, Responsable Europe de la Marque BFGoodrich
« Au terme de cette première année de participation en WRC, la marque BFGoodrich est fière d’avoir aidé Sébastien Loeb et Daniel Elena à conquérir le titre de Champion du monde Pilotes. BFGoodrich est tout aussi fière d’avoir été choisie par Ford dans sa conquête du titre Constructeurs. Les relations entre Ford et BFGoodrich, deux marques nées aux Etats-Unis, sont plus que centenaires. En 1903, Henry Ford avait déjà choisi les pneus BFGoodrich pour équiper la Ford A ! Notre engagement en WRC était un investissement important et l’ensemble des objectifs que nous nous étions fixés a été atteint - voire même dépassé - en termes de succès, mais aussi de visibilité auprès d’une cible de passionnés et de gain de notoriété sur le marché. Au travers de cette saison, nous avons constaté que le WRC était un vecteur important pour véhiculer le positionnement de BFGoodrich comme la marque du Contrôle en toute circonstance et sur tous les terrains. »

Jost Capito, Directeur de Ford TeamRS
« Au fil du temps, je pense que le Ford TeamRS est devenu l’une des meilleures équipes en sports mécaniques. Ce titre représente beaucoup pour l’équipe, mais c’est aussi une grande récompense pour tous les employés de Ford, tous les fans de Ford Motorsport et tous les amateurs de voitures sportives Ford à travers le monde qui nous ont apporté leur soutien sur chaque épreuve. Nous sommes très fiers de nos équipages qui ont fait preuve de détermination, de persévérance et d’une très grande classe cette saison, sans oublier tous nos partenaires. »

Aimé Chatard, Responsable du programme Rallye BFGoodrich
« Champion du monde. Il faut 2 secondes pour le prononcer, mais 14 ou 15 rallyes pour y parvenir ! Plus sérieusement, BFGoodrich, la marque de pneumatiques qui veut séduire l’Europe, est évidemment comblée par ces résultats sportifs. Le titre Pilotes avec Sébastien Loeb et Daniel Elena, et le titre Constructeur avec BP-Ford WRT récompensent la créativité de nos ingénieurs pour amener la gamme g-Force à être performante sur tous les sols du championnat WRC. Les pneus de rallye sont des produits de très haute technologie, exploités à l’extrême dans chaque courbe par des pilotes exceptionnels. Le triptyque pour gagner une, puis des victoires, un puis des titres mondiaux, est toujours le même : le meilleur pilote dans la meilleure voiture équipée des meilleurs pneumatiques. Les deux titres sont importants pour BFGoodrich car ils offrent cette notoriété dont la marque a besoin pour se développer. BFGoodrich souhaite que sa gamme de pneus routiers g-Force soit découverte par un grand nombre d’automobilistes passionnés de rallye, mais aussi de passionnés du plaisir de conduire. »


D’après un communiqué BFGoodrich

Derniers articles sur: Rallye de Nouvelle Zélande

25 juin 2012 – WRC - Citroën fait le plein, Loeb s’échappe...

25 juin 2012 – WRC - En Nouvelle-Zélande, ils ont dit...

25 juin 2012 – WRC - Nlle-Zélande : Logique respectée aux antipodes

25 juin 2012 – WRC - Logique respectée aux antipodes

24 juin 2012 – WRC - Nlle-Zélande : 72ème victoire pour Sébastien Loeb

Dernières brèves sur: Rallye de Nouvelle Zélande

24 juin 2012 – WRC - Classement final du Rallye de Nouvelle Zélande

21 juin 2012 – WRC - Programme et horaires du Rallye de Nouvelle-Zélande

21 juin 2012 – WRC - Les dix derniers vainqueurs du Rallye de Nouvelle-Zélande

9 mai 2010 – WRC - Classement final du Rallye de Nouvelle Zélande

8 mai 2010 – WRC - Nlle Zélande : Classement général après l’étape 2

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

5 juillet 2018
Dakar - Marsh remporte la Toyota Kalahari Botswana 1000 Desert Race

4 juillet 2018
Rallye - Objectif ERC pour Hugo Margaillan !

2 juillet 2018
WRX - La Peugeot 208 confirme son potentiel

30 juin 2018
Rallye - Gilbert et Jamoul (re)font la paire !

15 juin 2018
Rallye - Un Rallye Vosges Grand Est très formateur pour Hugo Margaillan

14 juin 2018
Dakar - L’Espagne sur tous les fronts

12 juin 2018
WRC - Sardaigne : JB au sommet !

11 juin 2018
Rallye - Vosges : La belle opération de Bouffier !


Dernières brèves

20 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 13

19 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 12

17 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 10

15 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 8

12 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 6

11 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 5

10 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 4

9 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 3


Mots clés

Formule Atlantic,

Circuit de Kyalami,

Colin McRae,

Rallye de Chypre,

Circuit de Suzuka,

Mark Webber,

Bernie Ecclestone,

Grand Prix du Qatar,

Rallycross,

Grand Prix de Bahrein,

GP125,

Trophée Andros,

Rallye d’Allemagne,

Formule BMW,

Marcus Grohnolm,

24 Heures du Mans,

Circuit de Motegi,

Dakar,

Circuit de Valence,

Felipe Massa,

Fernando Alonso,

Marco Simoncelli,

Grand Prix de Grande-Bretagne,

Cosworth,

Dirt Bike,

Stefan GP,

Jaime Alguersuari,

Honda,

Skoda,

Rallye de l’Acropole,

Circuit de Sugo,

Mitsubishi,

Allan McNish,

Max Verstappen,

Loris Capirossi,

Grand Prix de France,

Tommi Makinen,

Seat Leon Supercopa,

Megane Trophy,

F4,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner