News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> GT & Protos -> Blancpain - Silverstone : IMSA sur la bonne voie !



Blancpain - Silverstone : IMSA sur la bonne voie !

D 19 mai 2016     H 08:16     A Patrice Girard     C 0 messages




agrandir

Un bon résultat envolé dans un fait de course n’a pas eu raison de la satisfaction du team IMSA Performance : si les feuilles de classements ne soulignent pas les progrès depuis Monza, tout le team est sûr d’être sur la bonne voie. Voiture, pilotes et équipe, tous ont progressé confirmant leur potentiel.

Mais il faut encore venir se mettre au niveau des meilleurs du Blancpain Endurance GT Series, parfaire sa connaissance de cette nouvelle Porsche 991 GT3 R pour faire briller encore plus les couleurs de Kodak Images. C’est le but affiché !

Qualifications

Le coup d’envoi de cette séance qualificative est donné au petit matin dans une campagne anglaise engourdie par la fraîcheur avec moins de 10° au thermomètre…

Dans ces conditions, et en tenant compte du cadre réglementaire interdisant le ravitaillement en essence pendant la séance qualificative ou limitant le nombre de pneus pendant le meeting, IMSA Performance confie à Maxime Jousse le soin d’aller chercher le meilleur temps.

Premier concurrent à prendre la piste lors du dernier quart d’heure de qualification, « Max » signe presque d’entrée de jeu un chrono de 2:01.893 minutes au tour, soit le temps le plus rapide de la Porsche Kodak Images depuis son arrivée outre-manche. Preuve, s’il en était besoin, que le travail du team tout entier va dans le bon sens !

Mais que la concurrence est rude : le team normand doit partager la même seconde avec 10 autres compétiteurs ! A l’issue de cette séance, IMSA Performance gagne sa place sur le 22e rang de la grille.

Lavage sans eau auto et moto NOLINE

Course

S’élancer au milieu d’un peloton aussi dense n’est pas chose facile et il faut bien toute l’expérience d’un double vainqueur des 24 Heures du Mans pour déjouer les embûches.

Parti comme il le dira lui-même « le couteau entre les dents », Raymond Narac pointe à la fin du premier tour au 35e rang soit déjà 9 positions de conquises. Puis compté 32e dans la 5e boucle, le Normand entre dans le top 10 de la catégorie Pro-Am.

Alors que la fenêtre de ravitaillement/changement de pilotes est désormais ouverte après cette première heure de course, Raymond poursuit son effort.

Toujours en amélioration sur les différents secteurs de la piste, il signe des passages aussi rapides qu’en qualifications « Après les essais libres et surtout les qualifications, nous nous sommes remis en question. Les réglages choisis n’allaient pas dans le bon sens. Nous sommes encore en phase de découverte de la Porsche 991 GT3 R… Nous avons alors définis une nouvelle voie qui semble être la bonne. L’auto est plus stable plus efficace. C’est de bon augure mais nous avons encore du travail en termes d’apprentissage de cette nouvelle voiture » convient le multiple Champion de France GT. Une analyse que le classement confirme largement : lorsqu’il s’engouffre dans la voie des stands pour passer le relais à Maxime Jousse, Raymond est compté 18e au général et 6e de la classe Pro-Am !

Voilà une entrée en piste qui en dit long sur la motivation de « Max » : dès son tour de lancement il signe le meilleur secteur 2 de la Porsche #76.

Devant lui, Laurent Cazenave ne restera pas longtemps dans son viseur : le Varois est bien plus rapide que son compatriote et le dépasse dans la boucle suivante.

Remonté au 32e rang dans le 36e passage, Maxime double avec des pas de géant et sans coup férir la Benthley #24. Puis à mi-course, la Porsche aux couleurs de Kodak Images challenge avec réussite l’Audi #25 de Marc Rostan pour la 7e place de la catégorie Pro-Am.

La brève neutralisation de la course avec le « full Yellow » n’affecte pas le rythme : une fois le peloton de nouveau libéré, la #76 « tombe » ses temps à chaque boucle, preuve en est son dépassement sur la Lamborghini #10.

Son premier vis-à-vis, l’Audi #4, pointe désormais à 23 secondes devant lui… qu’importe : Maxime met les bouchées doubles pour tenter d’aller le chercher pendant la dernière demi-heure de son run. Lorsque sa cible rompt le combat pour passer le relais, le vainqueur de la Porsche Carrera Cup France 2015 a reprit 11 secondes rien moins !

Dernier fait d’arme avant de passer le témoin Thierry Cornac : Maxime boucle son 55e tour en 2:03.798 ! Et la Porsche IMSA Performance pointe 18e au général et 4e en Pro-Am. De quoi satisfaire le natif des Issambres « Nous pourrons bientôt nous battre tout devant en Pro-Am ! Nous avons beaucoup progressé depuis nos premiers contacts avec la voiture à Monza. C’est le fruit d’un bon travail de toute l’équipe. La voiture est homogène tout au long de la course et réagit même mieux à la fin qu’au début. C’est important car ces courses d’endurance de 3 heures sont en fait 3 relais sprint d’une heure et très "virils" ».

Sanglé dans le baquet de la Porsche rouge et jaune, Thierry a donc la charge de couper la ligne d’arrivée de ce meeting de Silverstone.

Compté à la 29e place et au 7e rang en Pro-Am à sa sortie des stands, le gentleman driver du team IMSA Performance tente de prendre ses marques au milieu d’un peloton toujours nombreux et animé.

Comme il est difficile dans ces conditions d’identifier quels sont les leaders et quels sont les concurrents directs, Thierry opère avec sagesse. En entrant dans les S de « Abbey », la trajectoire de la Porsche #76 indique clairement qu’elle se maintient hors de « la discussion » que se livrent plusieurs concurrents dans ses échappements. Suffisant pour les premiers d’un groupe emmené par la Nissan #22, mais par pour la Bentley #30 qui, après avoir entammé son dépassement par l’extérieur de la trajectoire, se rabat soudainement à la corde…

Touchée à l’avant droit, la Porsche IMSA Performance s’immobilise après un tête-à-queue et demi. Parvenant à repartir, Thierry Cornac, par acquis de conscience, repasse par les stands pour un contrôle, puis reprend la piste.

Bien entendu, les espoirs de bien figurer au classement se sont envolés, mais les kilomètres qui restent à accomplir jusqu’à la fin de l’épreuve sont essentiels pour l’expérience du team. Au final, Thierry passe le drapeau à damier en 42e position au général et au 16e rang de la catégorie Pro-Am.

La réaction de Franck Rava, team manager d’IMSA Performance : Un week-end satisfaisant !

Notre objectif était de progresser et nous l’avons atteint. Nous sommes restés dans la continuité du début de saison : apprendre, emmagasiner de l’expérience et des kilomètres.

Bien sûr, il est dommage de ne pas mieux figurer au classement… Nous étions bien partis mais il y a eu ce fait de course. Face à une telle concurrence, nous devons travailler, rouler beaucoup pour découvrir cette nouvelle auto.

A la fin de ce second week-end de la saison, nous constatons que notre performance générale progresse, que notre rythme en course est encourageant, que l’équipe également se perfectionne. La marge de progression se situe plus en qualification mais c’est à nous de trouver les bonnes clés. Pour cela, il faut multiplier les expériences.

Nous participerons donc dès le week-end prochain à la manche du V de V sur le circuit Paul Ricard. Notre but est de prendre des infos. Cette course nous permettra de comparer les pneus Michelin avec les Pirelli pour déterminer les axes de travail à venir.


D’après un communiqué IMSA

Derniers articles sur: Endurance

7 novembre – V de V - Estoril : Victoire pour Duqueine Engineering !

31 octobre – ELMS - Olivier Panis fait le bilan de son équipe

26 octobre – ELMS - Deux voitures dans le Top 10 pour Duqueine Engineering à Portimao

11 octobre – V de V - Magny-Cours : Double podium pour Duqueine Engineering

26 septembre – ELMS - Duqueine retrouve le podium à Spa !

Dernières brèves sur: Endurance

27 janvier 2014 – USC - Classement des 24 heures de Daytona

29 juillet 2013 – Blancpain - Classement des 24 Heures de Spa

21 juillet 2013 – ELMS - Classement des 3 Heures du Red Bull Ring

26 septembre 2011 – LMS - Classement des 6 Heures d’Estoril

3 avril 2011 – LMS - Résultats des 6 Heures du Castellet

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

14 novembre 2017
Carrera Cup - Un nouvel espoir nommé Hugo Chevalier

7 novembre 2017
V de V - Estoril : Victoire pour Duqueine Engineering !

31 octobre 2017
ELMS - Olivier Panis fait le bilan de son équipe

27 octobre 2017
Endurance - Alonso prendra le départ des 24 Heures de Daytona

26 octobre 2017
Blancpain - Tréluyer : ’Sportivement dur, humainement fort !’

26 octobre 2017
ELMS - Deux voitures dans le Top 10 pour Duqueine Engineering à Portimao

20 octobre 2017
GT - La Porsche Cayman remporte le premier Championnat de France GT4

19 octobre 2017
Carrera Cup - Castellet : Deux podium et du fighting spirit pour Vincent Beltoise !


Dernières brèves

20 juin 2016
24 Heures du Mans - Le classement final

19 juin 2016
24 Heures du Mans - Classement à 00h00

16 juin 2016
24 Heures du Mans - Classement des qualifications 1

15 juin 2016
24 Heures du Mans - Le programme de la semaine

8 mai 2016
WEC - Classement des 6 Heures de Spa

21 novembre 2015
WEC - Grille de départ des Six Heures de Bahrein

2 novembre 2015
WEC - Classement des Six Heures de Shangai

12 octobre 2015
WEC - Classement des Six Heures de Fuji


Mots clés

Grand Prix de Belgique,

Rallye d’Ypres,

Caterham F1,

Speedcar Series,

Circuit de Sepang,

Enduro,

Jerome d’Ambrosio,

Kawasaki,

Circuit de Kyalami,

Casey Stoner,

GP3,

Rallye de Suède,

Championnat de France Superbike,

Ducati,

Grand Prix d’Afrique du sud,

Jaime Alguersuari,

Vallteri Bottas,

Alex Yoong,

Grand Prix d’Europe,

Williams,

Rallye de Norvège,

Ayrton Senna,

Scuderia Toro Rosso,

Rallye de Pologne,

Grand Prix de Turquie,

Formule Palmer,

Luciano Burti,

Grand Prix de République Tchèque,

A1 Grand Prix,

Rallye de France,

Grand Prix d’Allemagne,

Sébastien Ogier,

Grand Prix d’Autriche,

Jacques Villeneuve,

Takuma Sato,

Jean Eric Vergne,

Rallye de Bulgarie,

Esteban Gutierrez,

F3,

ERC,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner