News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Rallye -> Dakar - J-2 : La parole avant les actes



Dakar - J-2 : La parole avant les actes

D 6 janvier 2019     H 06:53     A Patrice Girard     C 0 messages




agrandir

Si les immenses favoris de la course se présenteront demain sur le site des vérifications administratives et techniques, avec KTM et Yamaha à moto, Mini et Toyota en auto, Kamaz en camion, leurs rivaux ont pris position devant les micros et les caméras. Les Honda avec Joan Barreda et Kevin Benavides, ou encore Gerard de Rooy de retour avec son Iveco, on bien l’intention de leur mener la vie dure.

C’est aussi le cas de Robby Gordon, qui connaît toutefois une première péripétie et diffère son entrée dans le circuit d’une journée.

La catégorie SxS a vu passer l’essentiel de ses favoris et notamment le jeune Américain Casey Currie, candidat pour se faire une place parmi les anciens cadors du quad et de la moto qui ont opéré leur conversion cette année.

Le bal des prétendants a bel et bien débuté. A deux jours du coup d’envoi de sa 41e édition le Dakar a donné la parole à ses outsiders, qui ne se sont pas fait prier pour afficher les plus hautes ambitions. Par définition, il y a toujours trop peu de trophées pour beaucoup de candidats dans une compétition sportive, et c’est encore l’impression qui se dégage en constatant la détermination de tous ceux qui sont manifestement venus pour déboulonner des statues ! Gerard de Rooy et ses lieutenants de piste en fait bien entendu partie dans la catégorie camions, après un an de pause de Dakar. Le pilote néerlandais, seul à avoir contesté la domination des Kamaz sur l’ère sud-américaine du rallye, revient avec le même objectif cette année et s’avance sans complexes. « J’adore le sable et les dunes, c’est ce que je préfère et la victoire est notre seul but. Quel que soit l’équipage, je veux voir un de nos camions vert au sommet », s’enthousiasme celui qui retrouve le Pérou avec le plus d’appétit, sachant que c’est déjà à Lima qu’il avait remporté le premier de ses deux titres, en 2012. Côté russe et en particulier chez le tenant du titre Edouard Nikolaev, on endosse avec beaucoup de courtoisie le costume de favori dans ce contexte hautement concurrentiel : « Je sais que ce sera encore plus difficile, mais c’est bien plus excitant pour nous d’avoir une course serrée et indécise. Mais nous ne sommes pas effrayés ! ».

Le plein de nouveautés avec Warm-UpF1

Les ambitieux sont également nombreux à moto, particulièrement ceux qui portent les vestes rouges du team Honda, passé tout proche de la victoire à deux reprises sur les 4 dernières éditions, avec Paulo Gonçalves (2e en 2015) et Kevin Benavides (2e en 2018). Le premier ne sera peut-être pas le meilleur atout de l’équipe japonaise, mais considère que « c’est déjà une victoire d’être présent au départ », après avoir subi une opération de la rate il y a environ un mois. En revanche, l’Argentin s’estime « parfaitement prêt pour faire la course devant », tandis que troisième pilote de pointe du groupe, Joan Barreda, affiche une sérénité lui permettant peut-être de contrer la malchance qui le poursuit parfois au moment où il semble intouchable. Quoi qu’il en soit, leur nouveau conseiller spécial recruté par l’équipe, l’ancien pilote Helder Rodrigues (3e en 2011 et 2012), n’envisage aucune autre perspective que la victoire d’un pilote Honda le 17 janvier à Lima : « Cette fois-ci, c’est notre année ! ».

En autos, la journée devait être marquée par la réapparition de Robby Gordon dans le paysage du Dakar. Le pilote américain n’est est pas à un coup du sort près dans sa carrière, mais se serait bien passé de celui qui est venu perturber son retour après trois ans d’absence. Le retard du bateau qui transportait son camion d’assistance depuis les Etats-Unis l’a obligé à différer les tout derniers préparatifs nécessaires sur son véhicule… et donc à travailler nuit et jour avec ses mécanos, sans pour autant parvenir à respecter son horaire de convocation. Car bien entendu, la mécanique de son dernier Textron n’est pas à la portée d’un adolescent bricoleur capable de bidouiller en deux temps - trois mouvements le dérailleur de sa bicyclette. Résultat, Gordon a obtenu un délai lui permettant de peaufiner sa voiture avec le soin qu’elle mérite… et retrouvera ses anciens rivaux de chez Mini et Toyota dès demain matin dans les allées des « vérifs ».

C’est en quelque sorte un mini Gordon qui débarque sur le Dakar en la personne de Casey Currie, jeune star du off-road américain, décidé à « faire le maximum pour être devant à l’arrivée » en SxS, la catégorie en pleine explosion, qui semble aussi la plus indécise. Face à lui, il trouvera des clients bien plus expérimentés, comme les anciens vainqueurs en quad Ignacio Casale et Sergei Kariakin, ou encore les anciens motards « Chaleco » Lopez et Gerard Farres. Ce dernier a même déjà quelques faits de gloire pour sa première saison dans sa nouvelle discipline, puisqu’il est allé chercher la 2e place au rallye du Maroc. Et ce n’était qu’un début !


D’après un communiqué ASO

Derniers articles sur: Dakar

27 avril – Dakar - Chapitre III

18 janvier – Dakar - Etape 10 : Ereintés !

17 janvier – Dakar - Etape 9 : Al-Attiyah voit triple, Price sous tension

16 janvier – Dakar - Etape 8 : Nasser en contrôle, Price dans la douleur

15 janvier – Dakar - Etape 7 : Peter et Brabec, opération escabeau

Dernières brèves sur: Dakar

21 janvier 2018 – Dakar - Classement Auto final

20 janvier 2018 – Dakar - Classement Auto étape 13

19 janvier 2018 – Dakar - Classement Auto étape 12

17 janvier 2018 – Dakar - Classement Auto étape 10

15 janvier 2018 – Dakar - Classement Auto étape 8

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

22 mai 2019
Rallye - Margaillan et Poujol intouchables à Antibes !

27 avril 2019
Dakar - Chapitre III

20 avril 2019
Rallye - Charbo, étape 1 : Bonato en costaud !

19 avril 2019
Rallye - Lyon-Charbonnières : Un show Charbo ?

17 avril 2019
Rallye - Sébastien Loeb retrouve le Championnat de France !

1er avril 2019
WRC - Corse : Neuville s’impose sur le fil

29 mars 2019
WRC - Tour de Corse : Coup d’envoi !

28 mars 2019
Rallye - Corse : Au tour d’Adrien !


Dernières brèves

20 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 13

19 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 12

17 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 10

15 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 8

12 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 6

11 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 5

10 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 4

9 janvier 2018
Dakar - Classement Auto étape 3


Mots clés

Mercedes,

Red Bull,

Skoda,

Rallye de France,

Grand Prix de Turquie,

Formule E,

Adrian Sutil,

Rallye d’Australie,

GreenGT,

Formule Ford,

GP125,

Formule Atlantic,

Tunisie,

Autriche,

Grand Prix de Monaco,

NASCAR,

Mitsubishi,

ERC,

Carlos Checa,

Pastor Maldonado,

Jean Eric Vergne,

Régis Laconi,

GP d’Ukraine,

Erv Kanemoto,

Circuit de Barcelone,

BTCC,

US F1 Team,

Rallye du Mexique,

Ktm,

Mark Webber,

Rallye de Pologne,

International Formula Master,

Alex Criville,

Fabia Cup,

Marco Simoncelli,

Force India,

Richard Burns,

Robert Kubica,

Heinz Harald Frentzen,

Rio Haryanto,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner