News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Superbike -> Endurance - Bol d’Or : Avantage Suzuki pour la grande (...)



Endurance - Bol d’Or : Avantage Suzuki pour la grande finale

D 18 septembre 2015     H 07:04     A AFP     C 0 messages




agrandir

La GSX-R 1000 du Suzuki Endurance Racing Team (SERT), aux mains de Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Etienne Masson, partira avec un avantage de 23 points sur la Yamaha R1 de l’écurie GMT 94, championne du monde en titre, au départ du Bol d’Or, dernière manche de la saison, samedi au Castellet (sud de la France).

Jeudi soir, après les premiers essais qualificatifs, la Suzuki occupait le 5e rang à un peu plus d’une seconde de la Kawasaki N.11, victorieuse des trois dernières éditions disputées à Magny-Cours (sud est).

De retour après 17 ans d’absence sur le mythique circuit Paul-Ricard, cette 79e édition se résumera a priori à une empoignade entre Suzuki et Yamaha. Cependant, d’autres constructeurs, comme Kawasaki ou Honda, malchanceux au cours des trois courses du Championnat déjà disputées, souhaiteraient terminer la saison en beauté.

Le départ de cette course de 24 heures est prévu à 13h00 (GMT). Victorieux des 24 Heures du Mans fin 2014 puis de nouveau couronné de succès lors de l’édition 2015 en avril, le SERT, écurie française dirigée de main de maître par Dominique Méliand (15 Bol d’Or en 35 participations) visera la victoire ce week-end, alors qu’un 14e titre mondial demeurera la priorité.

Vincent Philippe, 37 ans, riche de huit titres de champion du monde en Endurance, sera toujours en quête d’une huitième victoire au Bol d’Or, ce qui serait un record. Comme plusieurs pilotes de cette génération, il connaît bien ce circuit pour y avoir déjà couru. En 1999, date à laquelle le Bol d’Or a quitté le Var pour déménager à Magny-Cours, le Franc-comtois disputait sa première course d’Endurance sur une Honda. Sébastien Gimbert pilotait déjà une Honda N.111 et Fabien Foret (Kawasaki N.11) était engagé sur une Yamaha officielle.

La Suzuki N.30 devra néanmoins être sur ses gardes au cours de ces 24 Heures, la Yamaha du GMT 94, pilotée par l’Espagnol David Checa et les Français Kenny Foray et Mathieu Gines, étant également prétendante à la victoire.

Lavage sans eau auto et moto NOLINE

- La Yam N.94 en embuscade -

Victorieuse des Huit Heures d’Oschersleben - avec moins de 20 secondes d’avance sur la moto du SERT - la nouvelle Yamaha R1 de l’écurie de Christophe Guyot a démontré toute sa vélocité. Terminant 5e au Mans en début de saison après avoir connu quelques soucis mécaniques sur une moto toute récente, puis 6e aux Huit Heures de Suzuka, la Yamaha N.94 peut se battre jusqu’au bout pour conserver un titre qu’elle avait arraché l’an passé, sans aucune victoire de la saison, grâce à sa régularité et celle de ses pilotes.

Les challengers seront aidés par le règlement, en vigueur depuis la dernière édition du Bol d’Or en avril 2014, qui stipule que les "dix premières équipes au classement après 8 heures et 16 heures de course recevront un bonus de 10 points à 1 point". Sachant que l’équipage vainqueur de l’épreuve recevra 40 points au terme des 24 Heures de course et que 21 points sont offerts au 5e, certains pilotes s’étaient à l’époque offusqués mais d’autres considèrent au contraire que cela donne plus d’intensité à la course.

Dans ce contexte, certaines écuries comme le Kawasaki SRC, qui signait au dernier Bol d’Or son sixième succès consécutif dans une épreuve de 24 Heures, après ses deux victoires en 2012 et 2013 et ses trois titres acquis en 2011, 2012 et 2013 au Mans, pourraient faire le spectacle après une saison 2015 décevante. Mêmes possibilités pour BMW Motorrad France, dont la S1000 RR devrait être très rapide sur la ligne droite du Mistral, ou le YART, champion du monde 2009, deuxième temps des essais qualificatifs jeudi soir, mais qui a
souvent connu des problèmes de fiabilité avec ses Yamaha. A l’instar de la Honda N.111, connue pour son appétit d’oiseau mais qui ne peut espérer qu’un top 5 en fin de saison après son abandon au 24 Heures du Mans, une 7e place à Suzuka et une 5e en Allemagne.

Derniers articles sur: Endurance

28 novembre 2017 – Endurance - Le GMT94 récompensé lors des FIM Awards

20 septembre 2017 – Endurance - La course des manufacturiers

18 septembre 2017 – Endurance - GMT 94 remporte le Bol d’Or

16 septembre 2017 – Endurance - Bol d’Or : SRC Kawasaki décroche la pole !

16 septembre 2017 – Endurance - F.C.C. TSR et Honda dévoilent leurs ambitions

Dernières brèves sur: Endurance

15 septembre 2016 – Endurance - Le calendrier du FIM EWC 2016/2017

11 avril 2016 – 24 Heures du Mans - Classement final

9 avril 2016 – 24 Heures du Mans - La grille de départ

8 avril 2016 – 24 Heures du Mans - Classement du jeudi

3 mars 2016 – Endurance - Calendrier 2016

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

20 janvier 2018
SBK - 2018, l’année des records en Superbike ?

28 novembre 2017
Endurance - Le GMT94 récompensé lors des FIM Awards

7 novembre 2017
SBK - Rea fait mieux que Colin Edwards !

5 novembre 2017
Supersport - Qatar : Mahias, quel final !

31 octobre 2017
SBK - Qatar : Un final en pleine lumière !

25 octobre 2017
Supersport - Garcia s’offre la couronne mondiale !

23 octobre 2017
SBK - Jerez, dimanche : Rea s’offre la seconde course aussi !

22 octobre 2017
SBK - Jerez, samedi : Première victoire pour Rea


Dernières brèves

15 septembre 2016
Endurance - Le calendrier du FIM EWC 2016/2017

11 avril 2016
24 Heures du Mans - Classement final

9 avril 2016
24 Heures du Mans - La grille de départ

8 avril 2016
24 Heures du Mans - Classement du jeudi

3 mars 2016
Endurance - Calendrier 2016

27 février 2016
SBK - Calendrier 2016 World Superbike

20 septembre 2015
Endurance - Bol d’Or : Classement à 6h00

19 septembre 2015
Endurance - Grille de départ du Bol d’Or


Mots clés

Grand Prix de Monaco,

Dani Pedrosa,

Circuit de Monza,

Max Chilton,

Grand Prix du Brésil,

Super 1600,

GP2,

US F1 Team,

Subaru,

Allan McNish,

Pastor Maldonado,

Super Aguri F1,

Sportscar,

Formule BMW,

Spider Cup THP,

Raid,

Olivier Jacque,

Kawasaki,

Ford,

Ice Super Star Racing ,

JCup Feu Vert,

Roborace,

Yamaha,

McLaren,

MX,

Bioracing Séries,

Grand Prix de République Tchèque,

Daniel Ricciardo,

ALMS,

4L Trophy,

Toyota,

Formule Atlantic,

Moto2,

USF2000,

Michelin,

Vitantonio Liuzzi,

Tetsuya Harada,

Grand Prix de France,

Durango,

Seat Leon Supercopa,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner