News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Formule 1 -> F1 - Allemagne : Présentation Pirelli



F1 - Allemagne : Présentation Pirelli

D 17 juillet 2018     H 07:40     A Patrice Girard     C 0 messages




agrandir

Après un an d’absence, Hockenheim, théâtre du Grand Prix d’Allemagne, est de retour au calendrier de la Formule 1. Si le tracé qui se caractérisait par sa rapidité a radicalement changé depuis sa création dans les années 30, le challenge de la vitesse demeure, associé à la nouvelle portion plus technique du « Motodrom » qui propose une série de courbes serrées, face à des tribunes traditionnellement combles.

Le circuit du point de vue des pneumatiques :

Avec les gommes medium, soft et ultrasoft, nous assistons à une nouvelle étape entre deux mélanges. Cette sélection a pour la dernière fois été utilisée en Chine et nous avait offert une course stratégiquement excitante.
Le tracé d’Hockenheim consiste en une variété de courbes lentes et moyennement rapides, reliées par des lignes droites, la clé résidant dans la motricité et le freinage. Une bonne gestion du train arrière est donc essentielle.
Le Turn 5, un long gauche, est le plus exigeant pour les pneumatiques.
Le revêtement étant assez lisse, il ne devrait pas y avoir d’usure ou de dégradation trop prononcées. Les zones de dépassements n’étant cependant pas légion, la stratégie d’arrêts aux stands peut faire toute la différence.
La météo allemande, en cette saison, est réputée pour son imprévisibilité. Le ciel peut ainsi varier entre averses et grand soleil.
En 2016, lors de la dernière apparition du Grand Prix d’Allemagne à Hockenheim, Lewis Hamilton s’était imposé grâce à trois pit-stops, chaussant des gommes supersoft et soft.

Le plein de nouveautés avec Warm-UpF1

Mario Isola, Racing Manager de Pirelli : « L’Allemagne nous propose en quelque sorte un saut dans l’inconnu, puisqu’aucun Grand Prix n’y a été organisé depuis 2016. De nombreuses choses ont cependant changé sur les monoplaces, comme bien sûr la gamme de pneumatiques, mais le tracé du Hockenheimring reste le même. Pour la deuxième fois cette saison, nous avons décidé de décaler d’un cran notre sélection, afin que l’écart de performance soit équitable entre les différents mélanges. Cela contribua à une belle course en Chine, et se répercuta sur la stratégie. Nous espérons donc qu’il en sera de même en Allemagne. Les données recueillies durant les essais libres seront importantes, car les écuries devront se réadapter au circuit et appréhender les différentes gommes pour en tirer la quintessence. »

Quoi de neuf ?

Hockenheim, ainsi que le Grand Prix d’Allemagne, n’ont effectué que des apparitions épisodiques au calendrier de la F1 ces dernières années.
Pour la deuxième fois de la saison, après la Chine, on observe un « saut » entre deux types de mélanges.
Quasiment tous les prétendants au titre ont sélectionné sept trains du pneumatique ultrasoft (8 pour Daniel Ricciardo), mais ils se distinguent dans leur choix du mélange le plus dur.
Contrairement aux habitudes européennes, il n’y aura ni Formule 2, ni GP3.


D’après un communiqué Pirelli

Derniers articles sur: Grand Prix d’Allemagne

21 juillet – F1 - Allemagne, vendredi : Verstappen le plus rapide

20 juillet – F1 - Allemagne : Vettel doit maintenir la pression

1er août 2016 – F1 - Allemagne : Hamilton intouchable !

31 juillet 2016 – F1 - Allemagne : Rosberg en pole devant son public

30 juillet 2016 – F1 - Allemagne, vendredi : Rosberg prend les devants !

Dernières brèves sur: Grand Prix d’Allemagne

1er août 2016 – F1 - Classement du Grand Prix d’Allemagne

31 juillet 2016 – F1 - Grille de départ du Grand Prix d’Allemagne

30 juillet 2016 – F1 - Allemagne : Classement des essais libres

21 juillet 2014 – F1 - Allemagne : Les abandons

20 juillet 2014 – F1 - Classement du Grand Prix d’Allemagne

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

18 décembre 2018
F1 - Racing Point présentera sa voiture à Toronto

13 décembre 2018
F1 - Il faudra être patient chez Racing Point

4 décembre 2018
F1 - Force India devient Racing Point

30 novembre 2018
F1 - Que doit-on attendre de 2019 ?

26 novembre 2018
F1 - Abou Dhabi : Hamilton boucle la boucle

26 novembre 2018
F1 - Pirelli, fournisseur de pneus jusqu’en 2023

25 novembre 2018
F1 - Abou Dhabi : Hamilton en pole pour la der

24 novembre 2018
F1 - Abu Dhabi, vendredi : Bottas au top


Dernières brèves

10 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 4

9 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 3

7 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 1

2 mars 2018
F1 - Barcelone : Classement des essais, jour 4

27 février 2018
F1 - Barcelone : Classement des essais, jour 1

2 octobre 2017
F1 - Classement du Grand Prix de Malaisie

26 mai 2017
F1 - Monaco : Classement des essais libres du jeudi

8 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 3


Mots clés

Juan Pablo Montoya,

Haas Racing,

BTCC,

Rio Haryanto,

Roborace,

TT Ile de Man,

Circuit de Kyalami,

Formule BMW,

Michelin,

Sébastien Ogier,

USF2000,

Ktm,

Intercontinental Le Mans Cup,

Grand Prix de Thailande,

Subaru,

24 Heures du Mans,

Grand Prix d’Indonésie,

Grand Prix d’Allemagne,

Fabia Cup,

Grand Prix d’Europe,

Heinz Harald Frentzen,

Ferrari,

Régis Laconi,

Jean Alesi,

FOTA,

Michael Schumacher,

Esteban Gutierrez,

Marcus Grohnolm,

Autriche,

Timo Glock,

Jenson Button,

Supersport,

Spider Cup THP,

Didier Auriol,

Jos Verstappen,

Formule Campus,

Grand Prix du Mexique,

Circuit de Suzuka,

Nick Heidfeld,

Alex Yoong,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner