News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Formule 1 -> F1 - Bottas, humble mais ambitieux



F1 - Bottas, humble mais ambitieux

D 21 mars 2017     H 07:17     A AFP     C 0 messages




agrandir

Réfléchi mais aussi ambitieux. En 2009 déjà, à 19 ans, Valterri Bottas s’imaginait au volant d’une Formule 1 capable de lui offrir le titre mondial. Huit ans plus tard, la recrue finlandaise de Mercedes n’a jamais été aussi près du Graal.

Engagé dans le Championnat du monde de F1 depuis 2013, Bottas a hérité du baquet du champion du monde allemand et jeune retraité Nico Rosberg, pour faire équipe avec Lewis Hamilton.

À 27 ans, le « Finntastic » peut enfin rêver d’inscrire son nom au panthéon des Finlandais champions du monde après Keijo « Keke » Rosberg (1982), père de Nico, Mika Häkkinen (1998, 1999) et Kimi Räikkönen (2007).

Né le 28 août 1989 à Nastola, une bourgade lacustre cernée par la forêt de conifères dans le sud de la Finlande, Bottas n’a que six ans quand il découvre le karting. Comme son modèle Räikkönen, alias « Iceman », champion du monde au volant de sa Ferrari en 2007, il fait ses gammes sur des routes boueuses et verglacées.

Et comme lui, le « petit » Finlandais (1,73 m, 69 kilos) préfère l’action aux grands discours.

Ari Vatanen loue son sang-froid en toute circonstance, dit de lui qu’il est « digne de confiance », le genre de pilote fiable qu’on veut dans son équipe.

« Il est très analytique et calme. Crédible, sans airs de diva, un homme qui garde les pieds sur terre », confie l’ancien champion de rallye à l’AFP.

Formé à la mécanique en lycée professionnel, il intègre les formules de promotion en 2007, devient champion de Formule Renault 2.0 en 2008, double vainqueur du Masters de Formule 3 en 2009 et 2010, et champion de GP3 avec l’écurie française ART en 2011.

Le plein de nouveautés avec Warm-UpF1

« Je vais tout donner »

Encore adolescent, il croit tellement en ses chances qu’il se donne cinq ans seulement pour gagner un Grand Prix. Pari perdu, mais son rêve de F1 se concrétise en 2010 lorsque Williams l’engage comme pilote d’essais (il n’a pas alors 21 ans), avant de lui offrir un baquet en 2013.

En quatre saisons et 77 départs de Grand Prix avec l’écurie britannique, il est monté sur le podium à neuf reprises au volant de sa Williams, sans jamais gagner. Avec Mercedes, Valtteri Bottas n’a pas l’intention de jouer les figurants.

« Je vous garantis, je vais tout donner », a-t-il dit après l’annonce de son arrivée dans l’écurie allemande.

Bottas ne se voit pas non plus comme faire-valoir de Lewis Hamilton : « Je suis sûr que nous allons être très proches et travailler en équipe », a-t-il assuré.

Le Britannique, triple champion du monde qui connaît bien la voiture, aura « un clair avantage » au début de la saison, mais Bottas « devrait bien assurer aussi », prédit Vatanen.

Pilote d’exception, Bottas est à la ville un homme tranquille, sans aspérités visibles.

Enfant, il a pratiqué le hockey sur glace, le sport national en Finlande, et s’adonne sur son temps libre au ball-trap et au cyclisme. Sur son compte Instagram, il publie régulièrement des photos de la campagne finlandaise, sous la neige ou le soleil d’été.

En septembre 2016, il a épousé sa petite amie, la nageuse finlandaise Emilia Pikkarainen. Après la cérémonie nuptiale dans une église d’Helsinki, les jeunes mariés ont été conduits par Mika Häkkinen dans une rutilante... Mercedes.

En janvier, c’est Bottas qui a pris les commandes d’un traîneau tiré par un renne pour les noces de Häkkinen et Marketa Remesova dans le nord de la Finlande. Aucun ne portait de casque.

Derniers articles sur: Vallteri Bottas

21 juillet – F1 - Bottas en reprend pour un an avec Mercedes

14 septembre 2017 – F1 - Bottas confirmé chez Mercedes pour 2018

2 septembre 2017 – F1 - Bottas restera une année de plus chez Mercedes

2 mai 2017 – F1 - Bottas, bien mieux qu’un simple n°2

18 avril 2017 – F1 - Troisième course et Bottas déjà sous consigne...

Dernières brèves sur: Vallteri Bottas

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

12 novembre 2018
F1 - Brésil : Hamilton confirme le titre pour Mercedes

11 novembre 2018
F1 - Brésil : Record et pole pour Hamilton

10 novembre 2018
F1 - Brésil, vendredi : Bottas en pleine forme

9 novembre 2018
F1 - Brésil : Mercedes pour la passe de cinq

8 novembre 2018
F1 - Officiel : Le premier Grand Prix du Vietnam en 2020

8 novembre 2018
F1 - Chase Carey veut plus de diversité

6 novembre 2018
F1 - Brésil : Présentation Pirelli

2 novembre 2018
F1 - Le Vietnam au calendrier 2020 ?


Dernières brèves

10 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 4

9 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 3

7 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 1

2 mars 2018
F1 - Barcelone : Classement des essais, jour 4

27 février 2018
F1 - Barcelone : Classement des essais, jour 1

2 octobre 2017
F1 - Classement du Grand Prix de Malaisie

26 mai 2017
F1 - Monaco : Classement des essais libres du jeudi

8 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 3


Mots clés

Gilles Panizzi,

Grand Prix du Canada,

Renault Clio R3 Trophy,

Rallye de Jordanie,

Auto Cross,

Rallye d’Australie,

Formule Atlantic,

Grand Prix de Monaco,

Grand Prix d’Allemagne,

Rallye de Monte-Carlo,

Kenneth Erikkson,

GP250,

Jules Bianchi,

Formule E,

GT,

Seat Leon Supercopa,

Sébastien Bourdais,

Dakar,

Williams,

Jorge Lorenzo,

Circuit de Valence,

Jordan,

Grand Prix de Grande-Bretagne,

Mercedes,

FIM,

Championnat de Belgique,

SRWE,

Circuit de Sepang,

Takuma Sato,

Supersport,

Hyundai,

Michael Schumacher,

Autriche,

Marco Simoncelli,

Roborace,

Moto2,

Vitantonio Liuzzi,

Caterham,

Gary McCoy,

Circuit de Kyalami,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner