News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Formule 1 -> F1 - Dans une nouvelle ère...



F1 - Dans une nouvelle ère...

D 19 mars 2017     H 08:56     A AFP     C 0 messages




agrandir

Nouveau propriétaire, nouveaux bolides, mais pas de champion en lice pour défendre son titre : la Formule 1 remet le contact dimanche 26 mars à Melbourne, en Australie, pour le premier Grand Prix d’une nouvelle ère.

L’américain Liberty Media, qui en possède désormais les droits commerciaux, a promis de rendre la F1 plus divertissante et à nouveau attractive. Mais avant la révolution annoncée, ce sont surtout des monoplaces plus puissantes qui devront assurer le spectacle. Et le suspense, dans la course à la succession du jeune retraité Nico Rosberg.

Les révolutions visent souvent à faire chuter les rois, et celle voulue par Liberty Media n’a pas dérogé à la règle. Annoncée en septembre 2016 et finalisée en janvier 2017, la prise de contrôle de la F1 par le géant américain des communications a causé quelques jours plus tard la perte de Bernie Ecclestone, 86 ans. Il régnait sans partage sur la catégorie reine du sport automobile depuis la fin des années 1970.

Le « nouveau départ » promis par Chase Carey, PDG de Formula One Group, suit un mot d’ordre : plus. Plus de courses, plus de spectacle, plus de transparence...

Les fans en ont déjà eu un aperçu lors des essais de Barcelone, où équipes et pilotes ont pu publier sur les réseaux sociaux des images captées sur le paddock, ce que l’ancien « Boss » réprouvait.

Mais pour voir une refonte du format des courses et de la répartition des revenus, il faudra attendre l’expiration des Accords Concorde, qui régissent le fonctionnement sportif et financier de la F1 jusqu’en 2020.

Le plein de nouveautés avec Warm-UpF1

- Des monoplaces plus performantes -

La véritable révolution de la saison 2017 serait plutôt du côté de la réglementation technique, revue avec l’objectif d’améliorer les performances et de redonner du sel à une discipline qui a perdu environ un tiers de son public en cinq ans.

Les nouvelles monoplaces, plus larges et plus basses, promettent un gain de temps de 4 à 5 secondes au tour. Les essais de Barcelone ont donné un aperçu de ce potentiel, avec neuf pilotes (Räikkönen, Vettel, Bottas, Hamilton, Massa, Verstappen, Sainz Jr, Hülkenberg et Ricciardo) sous le meilleur temps en course de l’Australien Mark Webber (Red Bull) en 2010.

Avec, entre autres, des pneus également plus larges et moins sensibles à l’usure, la course devrait se jouer plus sur la piste que lors des arrêts aux stands.

Pour ajouter au spectacle, les pilotes s’accordent à dire que ces nouveaux bolides sont plus compliqués à dompter et que les erreurs ne pardonneront pas.

Reste à voir s’ils permettront les dépassements. Avec leur format élargi, des distances de freinage plus courtes et une perte de performance aérodynamique en ligne droite, particulièrement derrière un autre véhicule, rien n’est moins sûr...

À noter également la fin du système de jetons qui limitait les possibilités de révisions offertes aux motoristes. Une limite plus accommodante est fixée à quatre moteurs par pilote et par saison. Suffisant pour permettre à ses poursuivants de rattraper l’avance de Mercedes ? Réponse le 27 novembre à Abou Dhabi, après vingt Grand Prix (un de moins qu’en 2016, saison la plus longue de l’histoire).

- Qui pour succéder à Rosberg ? -

Un championnat sans son vainqueur sortant, ça ne s’était pas vu depuis... 1993 ! Comme Nico Rosberg à l’intersaison, le Français Alain Prost avait alors dit stop (après son 4e titre mondial alors que l’Allemand n’en a décroché qu’un).

Pour succéder à Rosberg, son ancien coéquipier britannique Lewis Hamilton, frustré en 2016 de n’avoir pu s’offrir une quatrième couronne (après 2008, 2014 et 2015), s’avance une fois de plus en favori.

Son écurie, Mercedes (triple championne du monde en titre pilotes et constructeurs), fait toujours figure d’épouvantail, après avoir signé les troisième et quatrième temps des essais, derrière les deux Ferrari.

Difficile d’imaginer dans un premier temps le remplaçant de Rosberg chez Mercedes, le Finlandais Valtteri Bottas (9 podiums mais aucune victoire), bouleverser l’ordre établi. Pour inquiéter Hamilton, on regardera plutôt du côté de l’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), quadruple champion du monde (2010-2013) mais qui n’a plus gagné de GP depuis 2015, ou de l’Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), 3e au championnat en 2016.

Derniers articles sur: FIA

13 juillet – F1 - 30 villes candidates à un Grand Prix !

20 juin – F1 - La FIA présente le calendrier 2018

27 mai – F1 - Les choses évoluent dans le bon sens selon les fans

13 mai – F1 - Jean Todt vise un troisième mandat

5 mai – F1 - Canal+ garde la Formule 1 jusqu’en 2020

Dernières brèves sur: FIA

1er décembre 2016 – F1 - Calendrier du Championnat du monde 2017

2 octobre 2015 – F1 - Première ébauche de grille de départ 2016

10 mars 2015 – F1 - Calendrier du championnat du monde 2015

9 mars 2014 – F1 - Calendrier de la saison 2014

22 janvier 2014 – F1 - La grille de départ 2014

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

23 août 2017
F1 - Raikkonen prolonge chez Ferrari

22 août 2017
F1 - Belgique : Présentation Pirelli

20 août 2017
F1 - Pour Alonso, la priorité reste la Formule 1

10 août 2017
F1 - Paddy Lowe croit en Lance Stroll

9 août 2017
F1 - Lawrence Stroll envisagerait le rachat de Force India

3 août 2017
F1 - Essais Budapest : Kubica signe le 4ème chrono du jour

2 août 2017
F1 - Essais Budapest : Leclerc signe le meilleur temps

1er août 2017
F1 - Une pause très attendue par Hamilton


Dernières brèves

26 mai 2017
F1 - Monaco : Classement des essais libres du jeudi

8 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 3

7 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 1

24 mars 2017
F1 - Australie : Classement des essais libres

11 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du vendredi

10 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du jeudi

9 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du mercredi

8 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du mardi


Mots clés

Red Bull,

Endurance,

Heikki Kovalainen,

Grand Prix de Malaisie,

Rallye de France,

Alex Yoong,

World Series,

Grand Prix d’Inde,

Rallye d’Argentine,

Renault F1,

Grand Prix de Grande-Bretagne,

Speedcar Series,

Grand Prix de Thailande,

Fernando Alonso,

Sete Gibernau,

David Coulthard,

Mika Salo,

Eddy Irvine,

Kimi Raikkonen,

Rallye de Turquie,

Kenny Roberts,

Formule Ford,

Mika Hakkinen,

Grand Prix d’Allemagne,

Rallye d’Ypres,

Jaime Alguersuari,

Skoda,

Asian Le Mans Séries,

Trophée Andros,

Grand Prix du Portugal,

Circuit de Phillip Island,

Grand Prix de Monaco,

Circuit de Motegi,

Grand Prix du Mexique,

Valentino Rossi,

McLaren,

Championnat du Monde d’Endurance (WEC),

Championnat de Belgique,

Gary McCoy,

Nico Hülkenberg,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner