News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Formule 1 -> F1 - Dernier adieu à Jules



F1 - Dernier adieu à Jules

D 23 juillet 2015     H 06:27     A AFP     C 0 messages




agrandir

Un casque de pilote posé sur un cercueil : le gotha de la F1, dont Lewis Hamilton et Alain Prost, a dit adieu mardi à Nice à Jules Bianchi, le jeune Français qui s’est éteint vendredi, neuf mois après son dramatique accident au Grand Prix du Japon.

Bianchi, grand espoir de la F1 issu d’une lignée de pilotes, aurait eu 26 ans le 3 août, et aurait pu rejoindre l’an prochain la prestigieuse écurie Ferrari. Mais ce destin doré a été brisé par l’accident de Suzuka en octobre, qui lui a coûté la vie après neuf mois de coma.

Ses obsèques ont eu lieu dans la matinée à Nice, sa ville natale, dans laquelle il est décédé. En présence de nombreux pilotes de tous âges, dont la quasi-totalité de ses collègues pendant ses deux saisons de F1 au sein de l’écurie Marussia.

A la fin de la cérémonie, le cercueil est sorti de la cathédrale Sainte-Réparate. Image saisissante : il était porté par Sebastian Vettel (que Bianchi aurait pu rejoindre au sein de la Scuderia l’an prochain), ainsi que d’autres pilotes, Romain Grosjean ou Felipe Massa. Deux grands portraits du jeune Français en combinaison de course ornaient la façade de la cathédrale.

Tous les coureurs ont défilé devant le cercueil sur lequel était posé le casque du jeune homme. Parmi eux, de grands anciens, comme Alain Prost ou Olivier Panis, des champions confirmés, comme les stars de Mercedes, Lewis Hamilton et Nico Rosberg (venus en voisins de Monaco), et des jeunes qui rêvaient déjà de suivre les traces de Bianchi, pourtant à peine plus âgé qu’eux, comme Adrien Tambay et Norman Nato.

- ’Adieu, beau jeune homme’ -

Une heure plus tôt, le cercueil était entré dans la cathédrale, là aussi porté par des jeunes pilotes, ses "frères de course", selon le père Sylvain Brison.

Seuls la famille et les proches ont pu entrer dans l’édifice pour cette cérémonie voulue très intime par la famille. Sur l’esplanade, une grosse centaine de personnes venues rendre un dernier hommage à celui qui est le premier pilote mort en F1 depuis le triple champion du monde brésilien Ayrton Senna en mai 1994.

Cette foule recueillie et émue a applaudi lentement l’entrée du cercueil, avec en fond sonore "Hotel California", le tube des Eagles, joué sobrement à la guitare sèche. "Adieu, beau jeune homme", a griffonné une dame sur le registre de condoléances.

Le maire de Nice, Christian Estrosi, le président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA), Jean Todt, le Secrétaire d’Etat aux Sports, Thierry Braillard, étaient également présents.

"La mort de Jules est profondément injuste", a rappelé le prêtre. Il a été "heureux, car il a fait de son rêve une réalité". La course automobile, "c’était sa vie, sa vocation". Il était "un champion doté d’un rare talent, mais aussi un jeune homme à la stature aussi haute que la profondeur de son humilité".

"Jules n’a jamais pu monter sur un podium de Formule 1, alors je vous demande de l’applaudir maintenant", a lancé le prêtre à la fin de la célébration, ce que la foule émue, dans et en dehors de l’église, a fait pendant quelques minutes. "Mistral Gagnant", la chanson de Renaud, a clôturé ce moment d’adieu aussi triste que beau.

Sous tous les regards, le casque numéro 17. Un numéro que personne ne portera jamais plus, comme l’a décidé la FIA lundi dans un ultime hommage.

Derniers articles sur: Jules Bianchi

17 janvier 2017 – FR 2.0 - Tech 1 Racing soutiendra l’Association Jules Bianchi

6 octobre 2016 – F1 - Philippe Bianchi : ’Il nous manque la justice et la vérité...’

27 mai 2016 – F1 - Jules Bianchi : Procédures lancées par la famille

24 septembre 2015 – F1 - Le père de Jules Bianchi va créer une fondation pour jeunes pilotes

24 juillet 2015 – F1 - En pensée avec Jules...

Dernières brèves sur: Jules Bianchi

18 juillet 2015 – F1 - Jules Bianchi en bref

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

21 juin 2018
F1 - France : Grand retour au Castellet

21 juin 2018
F1 - GP de France : Les cinq courses qui ont marqué l’histoire

20 juin 2018
F1 - Red Bull passe chez Honda

12 juin 2018
F1 - Comment améliorer le spectacle ?

11 juin 2018
F1 - Canada : Vettel s’impose à Montréal

10 juin 2018
F1 - Canada : Pole record pour Vettel !

10 juin 2018
F1 - Canada : Quatre éléments à surveiller...

9 juin 2018
F1 - Canada : Verstappen domine la première journée


Dernières brèves

10 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 4

9 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 3

7 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 1

2 mars 2018
F1 - Barcelone : Classement des essais, jour 4

27 février 2018
F1 - Barcelone : Classement des essais, jour 1

2 octobre 2017
F1 - Classement du Grand Prix de Malaisie

26 mai 2017
F1 - Monaco : Classement des essais libres du jeudi

8 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 3


Mots clés

Kamui Kobayashi,

Felipe Massa,

Super 1600,

Open Vitesse,

Jos Verstappen,

Grand Prix d’Inde,

Grand Prix du Mexique,

Rallye de Suède,

Rubens Barrichello,

Asian Le Mans Séries,

Endurance,

Grand Prix de Malaisie,

Subaru,

Grand Prix d’Azerbaïdjan ,

Marc Marquez,

Rallye du Portugal,

Valentino Rossi,

McLaren,

Rallye du Japon,

Rallye de San Remo,

International Formula Master,

Tetsuya Harada,

Mitsubishi,

Grand Prix de Malaisie,

Skoda,

Star Mazda,

BTCC,

Kimi Raikkonen,

Heikki Kovalainen,

Circuit de Barcelone,

Grand Prix de Bahrein,

Adrian Sutil,

World Series,

Suzuki,

F3,

Formule Campus,

Circuit de Sepang,

Grand Prix de Thailande,

Esteban Gutierrez,

Grand Prix de Hongrie,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner