News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Formule 1 -> F1 - La domination Mercedes va t’elle toucher à sa fin (...)



F1 - La domination Mercedes va t’elle toucher à sa fin ?

D 29 novembre 2016     H 08:19     A AFP     C 0 messages




agrandir

On remet les compteurs à zéro ? Pour tenter de mettre fin à trois saisons de domination quasi-absolue de l’écurie Mercedes-AMG et ses deux pilotes, Lewis Hamilton et Nico Rosberg, la Formule 1 a concocté en 2017 un nouveau règlement technique susceptible de rebattre les cartes.

Une règlementation taillée pour Red Bull et Ferrari ?

C’est l’espoir secret des ingénieurs de Milton Keynes et Maranello, entre autres : que les futures monoplaces modèle 2017, avec leurs gros pneus et leurs gros ailerons, fruits d’une aérodynamique à l’ancienne, permettent de contester enfin la suprématie de Mercedes depuis l’avènement des moteurs V6 turbo hybrides, début 2014. Dans le secret des bureaux d’études, Red Bull et Ferrari ont déjà fait des choix, audacieux ou conservateurs, il y a plusieurs mois.

Il faudra pourtant attendre les traditionnels essais d’avant-saison à Barcelone en février pour savoir si l’ordre établi peut être bousculé, et si un retour à l’incertitude sportive peut relancer l’intérêt de la F1. Grâce aussi à des voitures plus difficiles à conduire, c’était l’objectif, et à des pilotes qui vont revenir au centre du jeu.

Les produits Ferrari, CLIQUEZ-ICI

Pilotes : la nouvelle vague arrive

Le premier sujet de préoccupation, c’est la future cohabitation entre Hamilton et Rosberg, renforcé par son récent sacre mondial, chez Mercedes-AMG. Si elle n’est pas bien gérée, si Toto Wolff n’y prend pas garde, elle peut faire imploser l’écurie et permettre à Ferrari ou Red Bull, avec une meilleure monoplace et un tandem de pilotes plus homogène, de battre plus souvent l’équipe allemande.

Deux « vieux » pilotes néo-retraités, ne seront plus là pour assister aux débats, ou alors comme consultants : l’Anglais Jenson Button (McLaren), 36 ans, champion du monde 2009, 305 GP disputés, et le Brésilien Felipe Massa (Williams), 35 ans, 250 GP au compteur. Un ou deux autres suivront le mouvement fin 2017 : le Finlandais Kimi Räikkönen, sacré en 2007, qui n’est pas éternel, et surtout l’Espagnol Fernando Alonso, double champion du monde (2005, 2006), si McLaren ne se remet pas à gagner l’an prochain. Il rêve des 24 Heures du Mans, à haute voix.

Trois « jeunes » pilotes vont donc bénéficier à plein de l’effet Max Verstappen (Red Bull). En gagnant en Espagne au printemps, le Néerlandais de 19 ans a secoué le système. Du coup, il devient difficile pour les purs pilotes payants, ceux dont le talent ne rivalise pas avec leur portefeuille, de trouver un baquet. La preuve, deux vrais espoirs sont désormais titulaires : le Belge Stoffel Vandoorne, 24 ans, champion de GP2 l’an dernier, va remplacer Button chez McLaren, et le Français Esteban Ocon, 19 ans, champion de GP3 en 2015 et apprenti chez Manor F1 depuis le mois d’août, est promu chez Force India, 4e du championnat constructeurs, par son employeur Mercedes.

Le Québécois Lance Stroll, 18 ans et champion d’Europe de F3, est l’exception qui confirme la règle. S’il remplace Massa chez Williams, c’est d’abord parce que son papa est très riche. Il a tout à prouver car il n’a jamais couru ou gagné en GP3 ou GP2. Mais il a les moyens de ses ambitions et a pu s’entraîner dans toute l’Europe sur une dizaine de circuits dans une Williams F1 de 2014.

Écuries : trois championnats pour le prix d’un seul

Il y aura encore trois « courses dans la course » en 2017, pour des raisons purement économiques : le choc des trois écuries de pointe, Mercedes-AMG, Ferrari et Red Bull, dont les budgets (plus de 300 millions d’euros par an), les effectifs (autour de 900 salariés) et les revenus commerciaux sont sans commune mesure avec ceux de leurs rivales ; la bagarre du milieu de tableau, avec 150 à 200 millions d’euros, dans laquelle Renault espère rejoindre Force India et Williams, motorisées par Mercedes, et McLaren-Honda ; et enfin le combat acharné des petites écuries indépendantes, au budget aussi limité (moins de 100 millions d’euros) que les ambitions, pour des raisons différentes, à savoir Toro Rosso, Haas, Sauber et Manor. Trois catégories bien distinctes qui ne devraient pas évoluer dans l’immédiat, le partage du gâteau commercial étant bloqué jusqu’en 2020 par les Accords Concorde.

Derniers articles sur: Mercedes

3 août – F1 - Transplantation pulmonaire pour Niki Lauda

15 mai – F1 - La prudence est de mise chez Mercedes

17 avril – F1 - Qu’est ce qui ne va pas chez Mercedes ?

23 février – F1 - On n’aime pas le Halo chez Mercedes

28 novembre 2017 – F1 - Cinq choses à surveiller en 2018

Dernières brèves sur: Mercedes

14 octobre 2014 – F1 - Les vingt derniers titres constructeurs

13 mars 2012 – F1 - Présentation : Mercedes AMG Petronas

23 mars 2011 – F1 - Mercedes

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

17 août 2018
F1 - Michael Schumacher restera vivre en Suisse

16 août 2018
F1 - Sainz Jr remplacerait Alonso chez McLaren

15 août 2018
F1 - Pas de F1 en 2019 pour Alonso

8 août 2018
F1 - Lawrence Stroll rachète Force India

4 août 2018
F1 - Ricciardo en route pour Renault

3 août 2018
F1 - Transplantation pulmonaire pour Niki Lauda

2 août 2018
F1 - Charles Leclerc, le pilote qui monte...

1er août 2018
F1 - Vettel garde l’espoir...


Dernières brèves

10 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 4

9 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 3

7 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 1

2 mars 2018
F1 - Barcelone : Classement des essais, jour 4

27 février 2018
F1 - Barcelone : Classement des essais, jour 1

2 octobre 2017
F1 - Classement du Grand Prix de Malaisie

26 mai 2017
F1 - Monaco : Classement des essais libres du jeudi

8 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 3


Mots clés

Rallye de Chypre,

24 Heures du Mans,

Daniel Ricciardo,

Rallye d’Irlande,

Subaru,

Rallye de San Remo,

Mercedes,

Kamui Kobayashi,

Bioracing Séries,

Rubens Barrichello,

GP du Qatar,

Grand Prix d’Afrique du sud,

Dirt Bike,

Hyundai,

Loris Capirossi,

Formule Renault,

Rallye d’Australie,

ChampCar,

Haas Racing,

Rallye de Finlande,

Didier Auriol,

Dani Pedrosa,

Grand Prix du Canada,

Open Vitesse,

GP2,

Oliver Panis,

Grand Prix de France,

Paul Di Resta,

Formula Premium,

Formul’Academy,

Formule Ford,

Grand Prix d’Espagne,

Alex Yoong,

Coupe Peugeot,

Clio Cup,

Jaime Alguersuari,

Grand Prix de Malaisie,

Supermotard,

Jos Verstappen,

Grand Prix d’Europe,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner