News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Formule 1 -> F1 - Monaco : Saine rivalité mise à l’épreuve de la course



F1 - Monaco : Saine rivalité mise à l’épreuve de la course

D 25 mai 2017     H 04:30     A Patrick Roy     C 0 messages




agrandir

La saine rivalité entre les champions de Formule 1 Lewis Hamilton et Sebastian Vettel pourrait être mise à l’épreuve ce week-end lors du Grand Prix de Monaco, un circuit unique au monde qui pousse souvent les pilotes à la limite.

Après cinq courses, Vettel, le quadruple champion de F1, dispose d’une avance de six points au classement sur le triple champion du monde, Hamilton. Ils ont chacun signé deux victoires cette saison et savourent chaque instant de cette lutte - la première entre eux - au championnat des pilotes.

À l’époque où Vettel dominait chez Red Bull avec quatre titres consécutifs entre 2010 et 2013, Hamilton faisait ses marques derrière chez McLaren. Puis, lorsque Hamilton a commencé à dominer la F1 chez Mercedes l’année suivante, Vettel a entamé son lent déclin chez Red Bull. Après avoir fait le saut chez Ferrari en 2015, l’Allemand s’est révélé incapable de bousculer Hamilton et son ex-coéquipier chez Mercedes, Nico Rosberg.

Même s’ils totalisent 99 victoires en F1, c’est la première fois que Hamilton et Vettel doivent en découdre en piste.

« Il faut respecter le travail des autres, a évoqué Vettel. Nous sommes très différents (d’eux). Mais je crois que nous avons une très bonne chimie. »

Hamilton, à son tour, lui a aussi lancé des fleurs.

« C’est merveilleux de se retrouver dans une lutte avec un gars comme lui, qui est quadruple champion du monde, a souligné le Britannique. Ce sport a besoin d’une telle bagarre à chaque course. »

Les amateurs sont fébriles, et Hamilton ressent lui aussi une forme de soulagement de pouvoir affronter un pilote aussi réputé que lui qui, de surcroît, fait partie d’une autre écurie.

Au cours des trois dernières années, Hamilton s’est retrouvé dans une lutte intense avec Rosberg, et leur relation tendue a provoqué des frictions chez Mercedes.

Un vent de fraîcheur a balayé les garages de Mercedes à la suite de l’annonce de la retraite surprise de Rosberg l’hiver dernier, après qu’il eut conquis le titre de champion du monde. Pas parce que l’Allemand avait beaucoup d’ennemis, mais plutôt parce que l’équipe n’avait plus à composer avec une saga qui faisait les choux gras des médias.

Le plein de nouveautés avec Warm-UpF1

« Cette saison, j’ai retrouvé ma passion pour mon sport, a admis Toto Wolff, le directeur des opérations chez Mercedes. Nous livrons une bagarre acharnée contre Ferrari. »

En d’autres mots, le champ de bataille a quitté les garages de Mercedes pour se retrouver en piste, contre la Scuderia.

Mais la saine rivalité entre les deux pilotes pourrait devenir plus agressive ce week-end. Il semble que la course au titre se fera entre Hamilton et Vettel, et ni l’un, ni l’autre ne peut commettre la moindre erreur.

La pression sera encore plus impressionnante sur le sinueux parcours de Monaco, en bordure duquel les amateurs de F1 côtoient les millionnaires, et qui est considéré par Wolff comme étant « le joyau de la couronne » du sport automobile.

La plus petite erreur au freinage sur ce circuit de 3,4 km qui traverse Monte-Carlo, en passant notamment devant son célèbre casino et son port où baignent de rutilants yachts, peut expédier un pilote directement dans les barrières de sécurité.

« Si tu veux être rapide à Monaco, tu ne peux éviter les risques », a déclaré le pilote Red Bull Max Verstappen, qui fut victime d’un accident lors de la course en 2016.

L’obtention de la position de tête devient extrêmement importante, compte tenu du fait que les dépassements sont quasi impossibles à réaliser. En conséquence, la séance de qualifications est cruciale, et les pilotes doivent pousser leur voiture à la limite, sans toutefois la franchir.

« C’est un week-end exténuant mentalement, a concédé le pilote Mercedes Valtteri Bottas. Une erreur peut être fatale. »

Les pilotes disposeront toutefois d’un mince avantage cette année, puisque les gommes Pirelli sont plus durables qu’auparavant, ce qui signifie qu’ils pourront passer plus de temps en piste et moins dans les puits.

Mais, d’autre part, les voitures sont plus imposantes que l’an dernier.

Les modifications aux règlements de la F1 adoptées cette année ont permis aux voitures d’être plus larges - et plus rapides. Sur une piste aussi étroite que celle de Monaco, ça signifie que les pilotes seront confrontés « à un défi gigantesque », croit Hamilton.

« Ce sera un véritable test, un étalon de mesure pour mesurer nos progrès, a-t-il ajouté. Tu dois être allumé et précis. »

Derniers articles sur: Grand Prix de Monaco

29 mai – F1 - Monaco : Vettel s’impose

29 mai – F1 - Monaco : Le Grand Prix vu par Pirelli

28 mai – F1 - Monaco : Raikkonen s’offre une pole princière !

27 mai – F1 - Monaco : La qualification est capitale

26 mai – F1 - Monaco, jeudi : Vettel devant

Dernières brèves sur: Grand Prix de Monaco

26 mai 2017 – F1 - Monaco : Classement des essais libres du jeudi

30 mai 2016 – F1 - Classements du Championnat du Monde 2016

30 mai 2016 – F1 - Monaco : Les abandons

30 mai 2016 – F1 - Monaco : Classement du Grand Prix

29 mai 2016 – F1 - Monaco : Les qualifications

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

22 septembre 2017
F1 - La FIA valide l’utilisation du Halo en 2018

22 septembre 2017
F1 - Charles Leclerc en essais avec Sauber

19 septembre 2017
F1 - Vettel aura laissé des plumes à Singapour...

18 septembre 2017
F1 - Singapour : Victoire d’Hamilton, Ferrari au tapis

18 septembre 2017
F1 - Perez reste chez Force India en 2018

17 septembre 2017
F1 - Singapour : Pole écrasante de Sebastian Vettel

17 septembre 2017
F1 - Palmer apprend son remplacement par Sainz sur Internet !

16 septembre 2017
F1 - Singapour, vendredi : Ricciardo domine les essais libres


Dernières brèves

26 mai 2017
F1 - Monaco : Classement des essais libres du jeudi

8 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 3

7 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 1

24 mars 2017
F1 - Australie : Classement des essais libres

11 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du vendredi

10 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du jeudi

9 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du mercredi

8 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du mardi


Mots clés

Haas Racing,

Peugeot,

Grand Prix de Chine,

David Coulthard,

Renault Clio R3 Trophy,

Allan McNish,

Drift,

Aragon Motorland,

Thomas Enge,

Grand Prix du Japon,

Formule Nippon,

Jean Alesi,

Brawn GP,

GT,

Rallye de Sardaigne,

Colin McRae,

Rallye de Jordanie,

Rallye de Pologne,

Grand Prix de Thailande,

Romain Grosjean,

Bernie Ecclestone,

Dakar,

Circuit de Sugo,

Pedro De La Rosa,

Moto2,

Pastor Maldonado,

ALMS,

Grand Prix du Canada,

Adrian Sutil,

Max Verstappen,

Grand Prix de Malaisie,

Formule Atlantic,

Michelin,

Grand Prix d’Europe,

Formula Zetec,

Max Biaggi,

4L Trophy,

Williams,

Endurance,

DART GP,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner