News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Formule 1 -> F1 - On grince des dents chez Mercedes...



F1 - On grince des dents chez Mercedes...

D 3 octobre 2017     H 08:36     A Patrick Roy     C 0 messages




agrandir

Mercedes donne une impression trompeuse de domination dans la course au championnat de Formule 1 cette saison. C’est du moins l’opinion de Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes F1.

À première vue, tout semble sur la bonne voie avec seulement cinq courses à disputer à la saison :

- Lewis Hamilton devance Sebastian Vettel, son rival chez Ferrari, de 34 points.

- Mercedes dispose d’une priorité de 118 points devant Ferrari et est sur le point de concrétiser son quatrième championnat des constructeurs d’affilée.

- Hamilton est favori pour s’assurer un troisième titre en quatre ans chez Mercedes, et d’un quatrième en tout.

Pourtant, l’ambiance était plutôt morose à l’issue du Grand Prix de Malaisie dimanche, même si Hamilton venait de compléter la course au deuxième rang et Vettel au quatrième.

En fait, ce résultat met en lumière le fait que Vettel, parti de la dernière place sur la grille après qu’un problème de moteur eut mis fin à sa qualification, a presque obtenu un podium. Vettel roulait près d’une seconde plus vite au tour que Hamilton et a doublé l’autre pilote de Mercedes Valtteri Bottas, même si celui-ci a pris le départ de la cinquième place.

Et Max Verstappen au volant de sa Red Bull a dépassé Hamilton facilement en début d’épreuve pour remporter la course.

« Ça fait terriblement mal. Le rythme de Ferrari et Red Bull était très bon, a expliqué Wolff. C’est le sentiment que nous avons tous : nous devons comprendre pourquoi nous sous-performons sur certains circuits avec des températures très élevées. »

L’autre pilote Ferrari, Kimi Raikkonen, a été incapable de prendre le départ en raison d’un possible problème de turbo. Raikkonen aurait pu batailler pour la victoire, compte tenu du rythme de Ferrari et du fait qu’il s’était qualifié au deuxième rang.

Il y a deux semaines à Singapour, Vettel s’était élancé de la première position et semblait en mesure de reprendre la tête du championnat. Raikkonen était parfaitement positionné pour l’aider, installé devant les deux Mercedes sur la grille. Mais Vettel a provoqué un accident qui a éliminé les deux Ferrari et deux autres voitures, et a redonné l’initiative à Hamilton.

« Nous avons pris l’avantage sur Ferrari lors des deux dernières courses parce que leurs pilotes ont été blanchis à Singapour, aux problèmes de moteur de Sebastian en qualifications et ceux de Kimi en course ici, a poursuivi Wolff, dimanche. S’ils avaient terminé les courses comme cela aurait dû, nous n’aurions pas augmenté notre avance, mais nous leur aurions concédé beaucoup de points. »

Mercedes a connu des problèmes avec le choix des pneumatiques et l’équilibre de l’arrière de la voiture plus tôt cette saison, lorsque Ferrari était en tête. Les problèmes ont depuis été compensés par le brio au volant de Hamilton, qui a réussi à tirer le meilleur parti de la voiture et à trouver un meilleur rythme en qualification après des essais libres difficiles.

« Nous avons une voiture très capricieuse pour ce qui est de la gestion des pneus en course. C’est l’histoire de notre saison 2017, a encore déclaré Wolff. Nous regardons notre propre niveau de performance. Comment pouvons-nous résoudre nos problèmes ? Profiter des problèmes de Ferrari ne devrait pas cacher qu’ils ont été plus rapides lors de cette course. »

Le plein de nouveautés avec Warm-UpF1

- Red Bull a également été plus rapide -

« Battre Mercedes à la régulière est au-delà de nos attentes, a déclaré Christian Horner, directeur de l’écurie Red Bull. J’avais le sentiment que nous avions une excellente voiture pour la course mais je ne pensais pas que ce serait aussi bien. »

Hamilton se fait rarement battre en terme de rythme, surtout quand il occupe la position de tête.

« Même si j’avais fermé la porte et que j’étais resté devant Verstappen pendant ce tour, il m’aurait doublé sur un autre, a reconnu Hamilton. Quand il m’a doublé, il était huit dixièmes (d’une seconde) plus vite. Il n’y avait rien que je puisse faire. »

Hamilton a même estimé qu’il aurait terminé troisième si Raikkonen avait pu prendre le départ.

« Il y a quelques problèmes avec la voiture que nous ne comprenons pas complètement, a ajouté Hamilton. Les problèmes survenus tout au long du week-end ne sont tout simplement pas acceptables pour cette formidable équipe. »

Mercedes a connu des ennuis lors des essais libres en Malaisie, Hamilton ne se classant pas mieux que cinquième alors que les Ferrari ont dominé lors des deuxième et troisième séances.

« Nous sommes arrivés à mettre les réglagles OK pour la qualification, a encore dit Hamilton. C’était en partie en raison du très bon travail des ingénieurs, mais aussi un coup de chance. »

Hamilton est conscient que son avance de 34 points est un peu illusoire, compte tenu que la chance a favorisé Mercedes « sur deux circuits où nous n’aurions pas eu ces résultats. »

Néanmoins, après avoir accusé un déficit de 14 points sur Vettel il y a quatre courses, il se montre optimiste en vue du Grand Prix du Japon.

« Suzuka est un circuit où il fait un peu plus frais, a dit Hamilton. Ça devrait être mieux pour Mercedes. »

Derniers articles sur: Mercedes

15 mai – F1 - La prudence est de mise chez Mercedes

17 avril – F1 - Qu’est ce qui ne va pas chez Mercedes ?

23 février – F1 - On n’aime pas le Halo chez Mercedes

28 novembre 2017 – F1 - Cinq choses à surveiller en 2018

23 juin 2017 – F1 - Mercedes espère avoir résolu ses problèmes de fiabilité

Dernières brèves sur: Mercedes

14 octobre 2014 – F1 - Les vingt derniers titres constructeurs

13 mars 2012 – F1 - Présentation : Mercedes AMG Petronas

23 mars 2011 – F1 - Mercedes

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

21 juillet 2018
F1 - Allemagne, vendredi : Verstappen le plus rapide

21 juillet 2018
F1 - Bottas en reprend pour un an avec Mercedes

20 juillet 2018
F1 - Allemagne : Vettel doit maintenir la pression

20 juillet 2018
F1 - Deux ans de plus pour Hamilton avec Mercedes

17 juillet 2018
F1 - Allemagne : Présentation Pirelli

14 juillet 2018
F1 - Pour Villeneuve, Williams est morte...

5 juillet 2018
F1 - McLaren : Eric Boullier démissionne !

4 juillet 2018
F1 - Les travaux commencent sur le circuit Gilles-Villeneuve


Dernières brèves

10 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 4

9 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 3

7 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 1

2 mars 2018
F1 - Barcelone : Classement des essais, jour 4

27 février 2018
F1 - Barcelone : Classement des essais, jour 1

2 octobre 2017
F1 - Classement du Grand Prix de Malaisie

26 mai 2017
F1 - Monaco : Classement des essais libres du jeudi

8 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 3


Mots clés

McLaren,

FIA,

BMW,

Moto3,

Kamui Kobayashi,

Grand Prix de Monaco,

Takuma Sato,

NASCAR,

Esteban Gutierrez,

Michelin,

Historique,

Circuit de Sepang,

Grand Prix d’Afrique du sud,

Formule Nippon,

Giancarlo Fisichella,

Fernando Alonso,

Peugeot,

Seat Leon Supercopa,

Championnat du Monde d’Endurance (WEC),

Pastor Maldonado,

Grand Prix du Brésil,

US F1 Team,

Caterham,

Mika Hakkinen,

Hispania Racing F1,

Loris Capirossi,

DTM,

Ford,

GreenGT,

Rallye de Finlande,

Vitantonio Liuzzi,

Toyota,

Jerome d’Ambrosio,

MZ,

Formule Atlantic,

Jules Bianchi,

Sébastien Buemi,

GP2,

Grand Prix des Pays-Bas,

Grand Prix des Etats-Unis,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner