News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Formule 1 -> F1 - Russie : Ferrari a encore du chemin à faire...



F1 - Russie : Ferrari a encore du chemin à faire...

D 2 mai 2016     H 07:17     A AFP     C 0 messages




agrandir

Un voiture au tapis, l’autre - presque - dans les choux : Ferrari a déchanté dimanche au Grand Prix de Russie où Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen pensaient tous les deux être en mesure de contrer les Mercedes.

Dès les qualifications, les espoirs avaient été douchés : Vettel avait bien signé le 2e chrono, mais à 7/10es de la pole de Nico Rosberg et un changement de boîte de vitesses le pénalisait de 5 places sur la grille, quand Räikkönen signait le 4e temps mais à plus d’une seconde de la Mercedes AMG.

Dimanche en course, le Finlandais effectue un superbe dépassement sur la Williams de Valtteri Vottas et suit Rosberg... quand un accrochage pousse Vettel dans le mur et force la voiture de sécurité à neutraliser la course.

Sans même sortir de sa monoplace, Vettel voit rouge et le fait savoir par sa radio de bord : « Je dois abandonner. Quelqu’un m’a percuté par derrière au niveau du virage n°2, puis quelqu’un m’a de nouveau percuté par derrière au virage n°3, putain de merde ! Sérieux ! Qu’est-ce qu’on fait là ? »

Il ne sait pas encore que le « quelqu’un » est le Russe Daniil Kvyat, celui-là même qui l’a obligé il y a quinze jours au départ du GP de Chine à donner un coup de volant en direction de son coéquipier Kimi Räikkönen, provoquant un accrochage entre les deux Ferrari.

Les produits Ferrari, CLIQUEZ-ICI

- Deux erreurs en deux courses -

À Shanghai, Vettel avait reconnu qu’il s’agissait d’un incident de course. Mais à Sotchi...

Après avoir immédiatement regardé les images de ce double accrochage, l’Allemand a pris sa douche, s’est habillé en civil et a couru vers le muret de Red Bull pour dire à son ancien patron Christian Horner ce qu’il pensait de ce nouvel incident.

« Je n’ai rien contre lui (Kvyat), je pense qu’il a fait une erreur il y a deux semaines et une erreur aujourd’hui. C’est assez évident, mais cela ne sert pas à grand chose d’être en colère », a-t-il déclaré ensuite aux journalistes.

« Je pense que je n’aurais rien pu faire différemment. S’il y a quelqu’un qui a besoin de parler à quelqu’un, c’est lui qui doit venir me voir », a-t-il ajouté.

Penaud, Kvyat qui se sentait galvanisé par l’idée de faire un beau résultat devant son public et son président Vladimir Poutine, s’est confondu en excuses.

« Je suis désolé pour Seb et pour l’équipe, a-t-il dit. Ce n’est pas un super sentiment et c’est probablement le premier tour le plus compliqué de ma carrière. »

- « Rien à faire » -

« Je m’excuse auprès de toutes les personnes impliquées et nous allons en tirer les leçons. Je pense que nous devons avoir une discussion avec Seb », a-t-il ajouté.

Vettel sorti, reste donc Räikkönen. Mais à la reprise de la course au 4e tour, il se fait surprendre par Bottas et voit Rosberg s’éloigner irrémédiablement.

Non seulement la victoire s’envole, mais en outre la seconde Flèche d’argent, pilotée par Lewis Hamilton qui s’est élancé de la 10e position, fond sur lui et le dépasse sans coup férir.

À la faveur des changements de gommes, le Finlandais de Ferrari repasse devant son compatriote de Williams, mais les Mercedes sont devant et intouchables.

« Comme l’année dernière, je n’avais pas assez de rythme pour faire mieux et je n’ai pas été en mesure de contenir Lewis Hamilton », a regretté Räikkönen, manifestement peu satisfait de sa troisième position.

« Ce n’est pas le résultat que nous souhaitons, nous voulons gagner des courses », a-t-il d’ailleurs marmonné sur le podium.

Sa conclusion est aussi courte que définitive : « il n’y avait rien à faire pour retenir les Mercedes ».

Alors que Rosberg, invaincu cette saison en quatre GP, savoure son triomphe et affirme attendre avec impatience la prochaine course en Espagne le 15 mai, les hommes en rouge en sont au même point : ils rêvent encore de rattraper ceux en gris.

Derniers articles sur: Ferrari

4 novembre – F1 - Nouvelle menace de retrait de Ferrari...

26 octobre – F1 - Une saison 2017 en deux temps pour Ferrari

10 octobre – F1 - C’est la crise chez Ferrari

8 septembre – Auto - Ferrari fête ses 70 ans

29 juillet – F1 - Ferrari restera sous le capot des Sauber

Dernières brèves sur: Ferrari

13 mars 2012 – F1 - Présentation : Scuderia Ferrari Marlboro

23 mars 2011 – F1 - Ferrari

14 juin 2008 – F1 - Classement des essais privés du vendredi à Barcelone

13 juin 2008 – F1 - Classement des essais privés du jeudi

9 mars 2008 – F1 - Stepney ne sera pas poursuivi par la FIA

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

10 décembre 2017
F1 - Pour Hamilton, c’est une victoire d’équipe

9 décembre 2017
F1 - Jean Todt réélu à la tête de la FIA

9 décembre 2017
F1 - Le GP du Canada a gagné 60 000 spectateurs

6 décembre 2017
F1 - Les chiffres de la saison 2017 par Pirelli

30 novembre 2017
F1 - Abou Dhabi : Bilan des tests Pirelli

30 novembre 2017
F1 - Le grand retour d’Alfa Romeo !

29 novembre 2017
F1 - Première journée positive pour Kubica avec Williams

28 novembre 2017
F1 - Cinq choses à surveiller en 2018


Dernières brèves

2 octobre 2017
F1 - Classement du Grand Prix de Malaisie

26 mai 2017
F1 - Monaco : Classement des essais libres du jeudi

8 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 3

7 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 1

24 mars 2017
F1 - Australie : Classement des essais libres

11 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du vendredi

10 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du jeudi

9 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du mercredi


Mots clés

Grand Prix d’Italie,

Formula Le Mans,

Grand Prix d’Azebaïdjan ,

Ford,

Championnat de Belgique,

F3000,

Circuit de Barcelone,

Carrera Cup,

Grand Prix de Grande-Bretagne,

Pedro De La Rosa,

Oliver Panis,

Auto Cross,

Thomas Enge,

Narain Karthikeyan,

International Formula Master,

Michelin,

Dani Pedrosa,

Grand Prix d’Argentine,

Jenson Button,

Megane Trophy,

Grand Prix d’Australie,

GP2,

Volkswagen,

Grand Prix de France,

Tourisme,

Mini,

Grass Track,

Rallye d’Irlande,

Jordan,

Salon de Genève,

Open Vitesse,

Tetsuya Harada,

Marcus Grohnolm,

Alex Criville,

Sprint Car,

Ralf Schumacher,

Grand Prix des Etats-Unis,

Sportscar,

Timo Glock,

McLaren,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner