News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Formule 1 -> F1 - Singapour, vendredi : Ricciardo domine les essais libres



F1 - Singapour, vendredi : Ricciardo domine les essais libres

D 16 septembre 2017     H 08:00     A Patrick Roy     C 0 messages




agrandir

Red Bull a démontré que ses voitures peuvent se mêler à la lutte pour la victoire au Grand Prix de Singapour de Formule 1. Daniel Ricciardo a en effet de nouveau battu son record du tour lors de la deuxième séance, vendredi.

Ricciardo avait déjà pulvérisé son record de l’année dernière de près de cinq secondes lors de la première séance d’essais libres, puis il a roulé deux secondes plus vite lors de la deuxième séance.

Le Canadien Lance Stroll (Williams) a signé le 16e chrono en 1:44,301, tout juste derrière son coéquipier Felipe Massa (1:43,836).

« Ce n’était pas la meilleure journée de notre part. On a eu des problèmes de boîte de vitesses en première séance, et on a eu un peu malchance dans la deuxième séance. La piste est plaisante à conduire, j’ai eu du plaisir, mais il faudra s’améliorer pour demain, ce n’est pas une position où on veut être. On veut passer au moins en Q2 lors des qualifications de vendredi », a affirmé Stroll au terme des deux séances.

L’Australien a inscrit un chrono d’une minute 40,852 secondes lors d’une séance disputée sous les projecteurs. Et cela lui a donné la conviction qu’il est en mesure d’ajouter une deuxième victoire cette saison et sa sixième en carrière, dimanche.

« Je ne suis pas surpris de notre performance, a confié Ricciardo. Je pense vraiment que nous pouvons conserver cette position pendant tout le week-end. »

Son coéquipier Max Verstappen s’est classé deuxième, plus d’une demi-seconde derrière. L’actuel meneur au championnat Lewis Hamilton, qui a concédé 70 centièmes de seconde, et son coéquipier chez Mercedes Valtteri Bottas se sont respectivement classés troisième et quatrième.

« Nous semblons très forts, a reconnu Verstappen. Nous savons tous que Daniel est toujours très rapide ici. »

La session de soirée s’est révélée décevante pour Ferrari, qu’on prévoyait dominante sur cet exigeant tracé urbain de cinq kilomètres. Sebastian Vettel, deuxième au classement du championnat, n’a pu faire mieux que le 11e chrono et son coéquipier Kimi Raikkonen s’est hissé au neuvième rang.

Le plein de nouveautés avec Warm-UpF1

« Globalement, c’est une journée difficile, beaucoup de choses n’avaient pas de sens, a constaté Raikkonen. Ce n’est pas exactement ce que nous attendions, mais nous travaillons. »

Même si Vettel a réalisé son meilleur chrono avec des pneus moins performants pendant la deuxième séance, il n’a pas affiché sa maîtrise habituelle au volant et il a même frôlé un muret à la sortie d’un virage de routine.

« J’ai été très chanceux de pouvoir continuer, a reconnu le quadruple champion du monde. C’était une séance ardue. Nous n’avons pas encore trouvé les bons réglages. »

Plus tôt, il avait terminé deuxième derrière Ricciardo, avec Verstappen troisième et Hamilton quatrième.

Singapour offre un tracé comme ceux de Monaco et de la Hongrie en ce sens qu’il exige des freinages brusques où il est difficile de doubler, ce qui semble mieux convenir à Ferrari et Red Bull qu’à Mercedes.

Aucun pilote ne compte plus de podiums à Singapour que Vettel, dont l’impressionnant palmarès à cette course nocturne comprend trois victoires d’affilée de 2011-13 lors d’une séquence où il a décroché quatre titres consécutifs avec son ancienne équipe Red Bull.

Mais Ricciardo s’est présenté à Singapour en affichant une très belle constance, obtenant six podiums au cours des neuf dernières courses.

Et il a une autre raison de se montrer confiant, ayant terminé deuxième ici au cours des deux dernières années, avec le tour le plus rapide à chaque fois.

Le GP de Singapour prolongé jusqu’en 2021

Le Grand Prix de Singapour de Formule 1, disputé ce week-end, se tiendra jusqu’en 2021, selon les termes d’un accord qui prolonge la tenue de la course de quatre années à compter de 2018, ont annoncé vendredi les organisateurs.

« La Formule 1 est ravie d’annoncer, avec les organisateurs du GP de Singapour et l’office du tourisme de Singapour, que le Grand Prix de Singapour figurera au Championnat du monde de F1 pour quatre années supplémentaires, de 2018 à 2021 », peut-on lire dans un communiqué.

« L’accord a été conclu aujourd’hui (vendredi) après de longues négociations », a confié à la presse le ministre singapourien du Commerce, S. Iswaran.

« Le Grand Prix a généré des bénéfices notables pour notre économie et pour la F1 », indique-t-il également dans le communiqué.

« Le GP de Singapour est l’une de nos courses phares », a commenté le patron de la F1, Chase Carey. « C’est aussi notre porte d’entrée en Asie, ce qui le rend très important pour notre avenir et notre développement. »

« Cette annonce intervient alors que les ventes de billets ont augmenté de 19% cette année, sans compter les ventes à venir dans le week-end », apprend-on également dans ce communiqué.

Le premier Grand Prix disputé en nocturne, sur le circuit urbain de Marina Bay, dans des conditions souvent extrêmes de chaleur et d’humidité, figure au calendrier du Championnat du monde depuis 2008.

Très prisé des pilotes et du public pour sa difficulté, il n’avait été inscrit que provisoirement au calendrier de la saison 2018, diffusé mi-juin.

Derniers articles sur: Grand Prix de Singapour

18 septembre – F1 - Singapour : Victoire d’Hamilton, Ferrari au tapis

17 septembre – F1 - Singapour : Pole écrasante de Sebastian Vettel

15 septembre – F1 - Singapour : Un tracé favorable à Vettel ?

15 septembre – F1 - Singapoure : Des conditions encore plus extrêmes

12 septembre – F1 - Singapour : Présentation Pirelli

Dernières brèves sur: Grand Prix de Singapour

20 septembre 2015 – F1 - Classement du Grand Prix de Singapour

19 septembre 2015 – F1 - Grille de départ du Grand Prix de Singapour

19 septembre 2015 – F1 - Singapour : Classement des essais libres 3

18 septembre 2015 – F1 - Singapour : Classement des essais libres 2

18 septembre 2015 – F1 - Singapour : Classement des essais libres 1

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

10 décembre 2017
F1 - Pour Hamilton, c’est une victoire d’équipe

9 décembre 2017
F1 - Jean Todt réélu à la tête de la FIA

9 décembre 2017
F1 - Le GP du Canada a gagné 60 000 spectateurs

6 décembre 2017
F1 - Les chiffres de la saison 2017 par Pirelli

30 novembre 2017
F1 - Abou Dhabi : Bilan des tests Pirelli

30 novembre 2017
F1 - Le grand retour d’Alfa Romeo !

29 novembre 2017
F1 - Première journée positive pour Kubica avec Williams

28 novembre 2017
F1 - Cinq choses à surveiller en 2018


Dernières brèves

2 octobre 2017
F1 - Classement du Grand Prix de Malaisie

26 mai 2017
F1 - Monaco : Classement des essais libres du jeudi

8 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 3

7 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 1

24 mars 2017
F1 - Australie : Classement des essais libres

11 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du vendredi

10 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du jeudi

9 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du mercredi


Mots clés

Grand Prix du Canada,

Grand Prix d’Italie,

Rallye du Japon,

Thomas Enge,

Rallycross,

Manor F1,

Circuit de Sepang,

Grand Prix d’Inde,

Nicky Hayden,

Grand Prix du Brésil,

Sébastien Bourdais,

Rallye de Monte-Carlo,

Ktm,

Rallye de Catalogne,

Allan McNish,

ERC,

ChampCar,

Rallye du Mexique,

Tourisme,

Endurance,

Promosport,

Kenny Roberts,

Grand Prix d’Europe,

Grand Prix de France,

Rallye de Jordanie,

Michelin,

Rallye d’Allemagne,

Rallye d’Ypres,

Coupe Peugeot,

Formule Ford,

Ferrari,

Dakar,

Course des Champions,

Erv Kanemoto,

Marco Simoncelli,

F3000,

ALMS,

Marcus Grohnolm,

DTM,

Max Verstappen,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner