News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Monoplace -> Formule E - Officiel : Pas de E-Prix à Montréal !



Formule E - Officiel : Pas de E-Prix à Montréal !

D 21 décembre 2017     H 07:16     A Patrick Roy     C 0 messages




agrandir

Après des semaines de réflexion, la mairesse de Montréal Valérie Plante a décidé lundi de débrancher la Formule E.

Le programme double ne sera donc pas de retour dans les rues du centre-ville en juillet 2018 et 2019, comme elle l’avait promis en campagne électorale l’automne dernier. Mme Plante a toutefois assuré qu’elle avait tenté de sauver l’événement en le déplaçant ailleurs dans la métropole.

D’ailleurs, contrairement à ce qu’avançait l’ex-maire Denis Coderre, Mme Plante a indiqué que les dirigeants de la FE, qu’elle a rencontrés vendredi dernier, étaient prêts à déménager la course au circuit Gilles-Villeneuve, à condition que ce soit fait dès cette année. Des obstacles majeurs ont toutefois empêché la concrétisation du projet.

« Le déménagement de la course au circuit Gilles-Villeneuve était difficilement envisageable à cause des travaux de rénovation des paddocks qui se déroulent en ce moment, a-t-elle évoqué. Notre deuxième scénario consistait à ériger un circuit temporaire ailleurs en ville, ce qui aurait nécessité des investissements considérables sans régler les problèmes de financement de 2017 et sans garantie de la viabilité de l’événement à long terme. »

« Enfin, la pause d’un an au calendrier devenait donc une alternative intéressante, qui nous aurait permis de retravailler le présent modèle d’affaires qui n’est pas viable tout en trouvant un site acceptable. Or, les dirigeants de la FE ont catégoriquement rejeté cette option. Le choix du site devait être confirmé d’ici au 2 février, une échéance tout à fait irréaliste », a-t-elle martelé en point de presse à l’Hôtel de ville.

La FE a réagi à l’annonce de la décision en fin d’après-midi lundi, en émettant un gazouillis dans lequel on pouvait lire « Ouch ! Ça fait mal. #MontrealEPrix », assorti d’une vidéo de l’accident de Sebastian Buemi à Montréal qui lui avait éventuellement coûté le championnat la saison dernière.

Sous l’administration Coderre, Montréal avait signé une entente de trois ans avec une option pour trois années supplémentaires avec la FIA. Toutefois, en raison de la décision prise lundi de rompre le contrat avec la FIA, des pénalités considérables seront appliquées. La ville souhaite cependant les refiler à l’organisation à but non lucratif « Montréal, c’est électrique » (MCE).

Lavage sans eau auto et moto NOLINE

« Des mesures judiciaires pourraient être prises, mais encore là, je le rappelle, c’est MCE le promoteur, celui qui gère l’événement, donc c’est lui qui pourra répondre aux questions. Tous les contrats ont été signés entre MCE et la Formule E. Montréal n’a aucun contrat avec MCE », a-t-elle évoqué.

Montréal a investi au moins 24 millions dans l’événement, en plus d’accorder une marge de crédit de 10 millions à MCE. Au total, selon Mme Plante, la ville a déjà investi 40 millions $ dans l’aventure. La semaine dernière, Radio-Canada révélait que la marge de crédit avait été complètement utilisée et que le promoteur devait encore des millions de dollars.

Un déficit qu’a confirmé MCE dans un communiqué émis en après-midi, tout en l’attribuant aux divers paliers gouvernementaux.

« MCE a livré l’événement avec succès, et à l’intérieur des budgets qui lui avaient été alloués, peut-on lire. Outre le déficit prévu, la dette de l’événement tient pour l’essentiel à des subventions de 11,55 M$ qui avaient été promises par le Cabinet du maire et dont seulement 3,45 M$ ont été livrées par les divers paliers de gouvernement, pour un manque à gagner d’environ 8 M$, ce qui laisse MCE avec une dette d’environ 13,55 M$. Si les subventions avaient été livrées telles que promises, le déficit aurait été de 5,55 M$. »

« Dans ce contrat-là, on doit payer des droits de course pour avoir l’évènement au Canada et aussi des frais de service parce qu’il y a des frais qui nous sont livrés par la Formule E, a déclaré le promoteur de la course, le directeur général, Simon Pillarella. On n’a pas payé la totalité de ce qui était dû au contrat. Il nous reste également des sommes à payer théoriques pour l’année prochaine et l’autre d’après sur le contrat de trois ans. Mais vous comprendrez qu’on est tenu par la confidentialité sur les montants qui sont à payer et sur ces contrats-là avec la Formule E. »

MCE déposera sous peu à la ville ses états financiers vérifiés et fera son bilan officiel en janvier. C’est à ce moment qu’on obtiendra un portrait plus clair de la situation.

Par ailleurs, la Formule E a l’intention de poursuivre la Ville de Montréal et le promoteur.

Derniers articles sur: Formule E

16 octobre – Formule E - Vandoorne rejoint le plateau 2019

21 septembre – Formule E - Buemi et Albon chez Nissan e.Dams

15 juillet – Formule E - Vergne décvroche le titre à New York

16 mai – Formule E - Felipe Massa signe avec Venturi

3 mai – Formule E - Qatar Airways devient sponsor officiel de la série

Dernières brèves sur: Formule E

21 mai 2017 – Formule E - Classement du ePrix de Paris

14 mai 2017 – Formule E - Classement du ePrix de Monaco

8 novembre 2015 – Formule E - Classement du ePrix de Putrajaya

25 octobre 2015 – Formule E - Pékin : Classement du ePrix

24 octobre 2015 – Formule E - Calendrier de la saison 2015-2016

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

16 novembre 2018
IndyCar - McLaren à long terme ?

15 novembre 2018
Karting - Sensationnelle victoire de Renaudin à Castelletto

11 novembre 2018
IndyCar - Alonso participera à l’Indy 500 en 2019

9 novembre 2018
F-Renault - Une victoire et un titre de vice Champion en guise de conclusion

27 octobre 2018
IndyCar - Wickens paralysé des pieds à la taille

24 octobre 2018
Karting - Parolin, révélateur de jeunes talents

23 octobre 2018
Karting - Sodi poursuit sur sa lancée à Lonato

19 octobre 2018
IndyCar - Alonso en bonne voie pour l’Indy 500


Dernières brèves

22 mai 2017
Indy 500 - Grille de départ des 500 miles d’Indianapolis 2017

21 mai 2017
Formule E - Classement du ePrix de Paris

14 mai 2017
Formule E - Classement du ePrix de Monaco

13 mars 2017
IndyCar - Classement du Grand Prix de St Petersburg

25 avril 2016
IndyCar - Classement du Grand Prix d’Alabama

8 novembre 2015
Formule E - Classement du ePrix de Putrajaya

25 octobre 2015
Formule E - Pékin : Classement du ePrix

24 octobre 2015
Formule E - Calendrier de la saison 2015-2016


Mots clés

Grand Prix d’Allemagne,

Circuit de Monza,

Circuit du Mans,

Sauber,

Formul’Academy,

Toyota,

Ferrari,

Heinz Harald Frentzen,

Gilles Panizzi,

Formule Atlantic,

MX,

Grand Prix d’Argentine,

Pedro De La Rosa,

Narain Karthikeyan,

Michelin,

Grand Prix du Mexique,

Aragon Motorland,

Rallye du Japon,

GP d’Ukraine,

Historique,

Kenny Roberts,

World Series,

Max Verstappen,

Alain Prost,

Carl Fogarty,

Grand Prix d’Espagne,

Alex Yoong,

Kenneth Erikkson,

Jean Alesi,

Oliver Panis,

GP3,

Grand Prix de Singapour,

Trophée Andros,

Grand Prix de Turquie,

Superfund,

Circuit de Suzuka,

NASCAR,

Promosport,

Rallye de Grande Bretagne,

Grand Prix du Canada,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner