News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Monoplace -> Formule E - Paris : La ville lumière roule à l’électrique (...)



Formule E - Paris : La ville lumière roule à l’électrique !

D 22 avril 2016     H 07:19     A AFP     C 0 messages




agrandir

Des bolides de course au coeur de la Ville lumière... mais non polluants : 18 monoplaces de Formule E (la F1 électrique) tourneront samedi à 200 km/h sur le parvis des Invalides pour le premier ePrix de Paris, événement spectaculaire, inédit, hautement politique et, aussi, critiqué.

Une ville connue dans le monde entier, un patrimoine historique comme décor d’exception et des images de toute beauté... Dirigée par le Français Jean Todt, la FIA (Fédération internationale de l’automobile) rêve de Paris depuis la création de la Formule E en 2014.

Cet événement sportif est aussi à haute tension... politique. Organisée en plein état d’urgence, cette course longue d’une heure est une vitrine pour la mairie de Paris dans son ambition de généraliser l’usage de la voiture électrique.

La Formule E est "un moyen de développer de façon très importante la mobilité électrique, indispensable pour nos villes", souligne auprès de l’AFP la maire de la capitale, Anne Hidalgo.

Son adjoint aux Sports, Jean-François Martins, renchérit : "Lorsque la FIA s’est approchée de nous pour lancer ce Grand Prix, ils ont demandé à l’installer en bordure de la ville. Nous avons fait le choix de le créer dans Paris pour le symbole : mettre la mobilité électrique au coeur de la ville".

"C’est un pari qu’on a fait depuis longtemps avec la voiture électrique à Paris", rappelle Mme Hidalgo.

Lavage sans eau auto et moto NOLINE

- ’Aberrant’ pour les écolos -

Outre les désormais célèbres voitures électriques en libre service Autolib’, "nous avons lancé cette année les premières bornes de recharges publiques, les Belib’", explique l’adjoint aux Transports, Christophe Najdovski.

Cet ePrix tombe donc à point nommé. "Le but est de sensibiliser les Parisiens. Il y aura un show d’Autolib’ et des défilés avec différents moyens de transports électriques. Et culturellement, on va montrer qu’avec le moteur électrique, il peut y avoir du haut niveau et de la performance", ajoute M. Martins.

Problème : les écologistes ne sont pas d’accord. Selon David Belliard, co-président du Groupe écologiste de Paris (GEP), "cet événement ne fait absolument pas la promotion de voitures alternatives, il fait la promotion de la vitesse. On va faire concourir des bolides au coeur même de la capitale. C’est aberrant, alors même qu’on promeut chaque jour des alternatives à la voiture, comme les Vélib’ et les transports en commun".

Egalement dans le collimateur des écolos, le bitume provisoire installé pour la course.

"Ce ne sera ni un massacre ni un désastre écologique", tempère M. Martins, selon qui "les infrastructures sont venues par bateau sur la Seine, ce qui a permis d’éviter d’utiliser plus de 200 camions".

Les fameux pavés des Invalides ont été recouverts d’un film plastique et de sable, pour être protégés, et des tribunes provisoires pourront accueillir 15.000 spectateurs soigneusement fouillés à leur arrivée... en transports en commun ou en vélo.

- Prost père et fils -

Côté sportif, ce sera aussi un événement à dominante française. Deux écuries, Renault-eDAMS et DS Virgin, portent les couleurs de constructeurs de l’Hexagone très impliqués dans le développement de la voiture électrique.

L’un des patrons de Renault-eDAMS s’appelle Alain Prost, quatre fois champion du monde de Formule 1, et son fils, Nicolas, pilote pour l’écurie. En lice pour DS (groupe PSA), Jean-Eric Vergne, natif de Pontoise et lui aussi ancien de la F1 (chez Toro Rosso), comme la plupart des animateurs du peloton de Formule E.

L’un des principaux intérêts de la "F1 électrique", son surnom dans le grand public ? Il s’agit de courses disputées par des pilotes équipés de monoplaces similaires. Seul le moteur - infiniment moins bruyant que celui d’une F1 - peut être développé spécifiquement, depuis cette année, après une saison inaugurale où tout le monde disposait du même matériel, châssis, moteurs et batteries.

C’est ce qui attire les constructeurs comme Renault, DS, Audi et bientôt Jaguar, mais aussi des Chinois et des Brésiliens, car ils peuvent montrer leur savoir-faire dans un domaine d’avenir pour le grand public.

Cet ePrix de Paris est le 17e rendez-vous de la Formule E depuis la grande première à Pékin en septembre 2014, après des étapes à Londres, Berlin, Buenos Aires ou Mexico.

Derniers articles sur: Formule E

28 juillet – Formule E - Porsche rejoint le championnat !

20 juillet – Formule E - Pierre Gasly impressionne pour ses débuts à New York

17 juillet – Formule E - Sam Bird fait coup double à New York

16 juillet – Formule E - Sam Bird l’emporte à New York

12 juillet – Formule E - BMW arrive avec Andretti

Dernières brèves sur: Formule E

21 mai 2017 – Formule E - Classement du ePrix de Paris

14 mai 2017 – Formule E - Classement du ePrix de Monaco

8 novembre 2015 – Formule E - Classement du ePrix de Putrajaya

25 octobre 2015 – Formule E - Pékin : Classement du ePrix

24 octobre 2015 – Formule E - Calendrier de la saison 2015-2016

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

20 septembre 2017
F-Renault - Un nouveau podium pour Tech 1 Racing au Nürburgring

16 septembre 2017
24 Heures Karting 2017 - Le compte à rebours est lancé

14 septembre 2017
F4 - Magny-Cours : Charles Milesi monte en puissance

13 septembre 2017
IndyCar - Tristan Gommendy aux 500 mIles d’Indianapolis

13 septembre 2017
Karting - Victoire mondiale en KZ2 et titre de vice-Champion du Monde KZ pour Sodikart

11 septembre 2017
Super Formula - Pierre Gasly l’emporte à Autopolis !

6 septembre 2017
Karting - Pierre-Louis Chovet, 2017, la saison décisive

4 septembre 2017
IndyCar - Alexander Rossi devant du début à la fin !


Dernières brèves

22 mai 2017
Indy 500 - Grille de départ des 500 miles d’Indianapolis 2017

21 mai 2017
Formule E - Classement du ePrix de Paris

14 mai 2017
Formule E - Classement du ePrix de Monaco

13 mars 2017
IndyCar - Classement du Grand Prix de St Petersburg

25 avril 2016
IndyCar - Classement du Grand Prix d’Alabama

8 novembre 2015
Formule E - Classement du ePrix de Putrajaya

25 octobre 2015
Formule E - Pékin : Classement du ePrix

24 octobre 2015
Formule E - Calendrier de la saison 2015-2016


Mots clés

Grass Track,

Sidecar,

4L Trophy,

Endurance,

Manor F1,

Kenneth Erikkson,

Grand Prix d’Autriche,

Superfund,

GP3,

Alex Criville,

Paul Di Resta,

Rallycross,

Pedro De La Rosa,

Rio Haryanto,

Bimota,

24 Heures du Mans,

Sébastien Buemi,

Salon de Genève,

Mini,

DART GP,

Grand Prix de Malaisie,

Rallye de Nouvelle Zélande,

Carlos Checa,

Aragon Motorland,

World Series,

Yamaha,

Caterham,

Rallye d’Ypres,

Rallye de San Remo,

Mika Salo,

Esteban Gutierrez,

Formula Zetec,

Toyota,

Thomas Enge,

GT,

Luciano Burti,

Ford,

Rallye de Sardaigne,

Prodrive,

Gilles Panizzi,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner