News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Monoplace -> Indy 500 - Pour Hinchcliffe, le pire est derrière...



Indy 500 - Pour Hinchcliffe, le pire est derrière...

D 25 mai 2016     H 06:57     A     C 0 messages




agrandir

À son retour sur la piste du Indianapolis Motor Speedway en mai, James Hinchcliffe n’a pas revécu la terreur et l’agonie liées à l’accident qui a failli lui coûter la vie.

« Mes derniers souvenirs du Speedway, l’an dernier, sont très agréables : je conduisais autour de la piste, ma voiture se portait bien, la vie était belle », a raconté le pilote d’Oakville, en Ontario, mardi.

Il ne se souvient pas de l’accident survenu lors d’un entraînement, le 18 mai 2015, ni des moments qui ont immédiatement suivi. Il n’a aucun souvenir du morceau brisé de la suspension qui a transpercé l’une de ses jambes. Ni des membres de l’équipe de secours lui injectant 14 pintes de sang pendant qu’il était transporté d’urgence vers l’hôpital.

C’est un peu ce qui explique pourquoi, de façon si terre à terre, il voit son périple de cette année comme un mois de mai comme n’importe quel autre.

Lavage sans eau auto et moto NOLINE

« Nous nous sommes présentés avec un travail à faire. »

Hinchcliffe et son équipe ne pouvaient être plus satisfaits, la fin de semaine dernière, quand le pilote de 29 ans a mis la main sur la position de tête en vue de la course de dimanche.

Un autre beau souvenir à Indianapolis.

« J’ai essayé de n’associer aucune douleur, aucun inconfort à ce que j’ai pu vivre sur cette piste, a expliqué Hinchcliffe lors d’une série d’activités promotionnelles tenues à New York, en compagnie de trois autres pilotes, en vue de la 100e présentation des 500 milles d’Indianapolis. »

« En ce qui me concerne, ce n’était pas de la faute de la piste. »

Hinchcliffe s’est blessé six jours avant l’édition de 2015, qu’il a regardée de son lit d’hôpital, où il est demeuré pendant plus d’une semaine. Après avoir obtenu son congé, Hinchcliffe ne s’est pas inquiété de sa grave blessure à sa jambe.

Il venait plutôt de subir une deuxième commotion cérébrale en un peu plus d’un an, et comme il ne pouvait en faire beaucoup, physiquement, il s’est concentré sur des exercices cognitifs visant à peaufiner sa mémoire et son temps de réaction.

« Je voulais être certain de pouvoir prendre des décisions de dernière minute à une vitesse de 220 m/h », a-t-il expliqué.

À partir du moment où il a pu se rendre sur le site des épreuves, il a vécu un côté différent de son sport en observant les voitures et les équipages.

« J’en ai appris beaucoup sur la façon dont les décisions sont prises, et comment les stratégies sont établies, a confié Hinchcliffe. J’espère que ça me placera dans une position pour tirer avantage de certaines situations dans le futur. »

Hinchcliffe est revenu à temps pour le début de la nouvelle saison, en meilleure condition physique que jamais.

« J’étais tellement motivé de me rendre où je devais me rendre que je me suis entraîné, entraîné et entraîné encore plus, relate-t-il, en parlant de son retour au gymnase. »

« Au bout du compte, je me suis retrouvé plus en avance qu’à la même période il y a un an. »

Hinchcliffe aimerait être vu comme un pilote détenant la position de tête aux 500 milles d’Indianapolis, parce que c’est ce qu’il ressent. Mais il comprend que tout le monde veut lui parler de l’accident de l’an dernier.

« Je dois admettre que c’est une histoire incroyable », dit Hinchcliffe.

Une histoire qui n’est pas encore terminée.

« J’ai abordé le mois de mai avec l’espoir qu’à notre départ, nous aurions une histoire différente à raconter, mentionne Hinchcliffe. Peu importe du résultat final dimanche, je suis tellement fier de mon équipe et de ce qu’elle a accompli. Nous avons au moins fait un pas positif vers la fin de ce chapitre et le début d’une nouvelle histoire. »

Derniers articles sur: IndyCar

26 septembre – IndyCar - Le titre pour Newgarden

13 septembre – IndyCar - Tristan Gommendy aux 500 mIles d’Indianapolis

4 septembre – IndyCar - Alexander Rossi devant du début à la fin !

3 septembre – IndyCar - Première pole pour Alexander Rossi

28 août – IndyCar - Victoire de Newgarden

Dernières brèves sur: IndyCar

22 mai 2017 – Indy 500 - Grille de départ des 500 miles d’Indianapolis 2017

13 mars 2017 – IndyCar - Classement du Grand Prix de St Petersburg

25 avril 2016 – IndyCar - Classement du Grand Prix d’Alabama

31 août 2015 – IndyCar - Résultats du Grand Prix de Sonoma

24 août 2015 – IndyCar - Classement des 500 miles de Pocono

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

10 octobre 2017
F2 - La mécanique lache Boschung à Jerez

10 octobre 2017
Karting - Un brillant parcours international en 2017 pour Théo Nouet

4 octobre 2017
F4 - Charles Milesi confirme avec brio à Barcelone

2 octobre 2017
Karting - Rouen GSK remporte les 24 Heures

1er octobre 2017
Karting - Le duel Sodikart/CRG a commencé pour les 24 Heures !

26 septembre 2017
IndyCar - Le titre pour Newgarden

25 septembre 2017
Super Formula - Deuxième place à Sugo pour Pierre Gasly

22 septembre 2017
Formule E - Un ePrix à Zurich en 2018


Dernières brèves

22 mai 2017
Indy 500 - Grille de départ des 500 miles d’Indianapolis 2017

21 mai 2017
Formule E - Classement du ePrix de Paris

14 mai 2017
Formule E - Classement du ePrix de Monaco

13 mars 2017
IndyCar - Classement du Grand Prix de St Petersburg

25 avril 2016
IndyCar - Classement du Grand Prix d’Alabama

8 novembre 2015
Formule E - Classement du ePrix de Putrajaya

25 octobre 2015
Formule E - Pékin : Classement du ePrix

24 octobre 2015
Formule E - Calendrier de la saison 2015-2016


Mots clés

Rallye de Nouvelle Zélande,

Speedcar Series,

Oliver Panis,

FOTA,

Mercedes,

Jules Bianchi,

Grand Prix de Grande-Bretagne,

MZ,

Circuit du Mans,

Intercontinental Le Mans Cup,

Grand Prix d’Allemagne,

Michelin,

Olivier Jacque,

Rallycross,

Narain Karthikeyan,

Coupe Peugeot,

Jacques Villeneuve,

Kimi Raikkonen,

Robert Kubica,

Honda,

Carlos Checa,

Grand Prix d’Abu Dhabi,

Toyota,

Sauber,

Grand Prix de République Tchèque,

Gilles Panizzi,

Rallye d’Allemagne,

Skoda,

SRWE,

Peugeot,

Grand Prix d’Azebaïdjan ,

Kamui Kobayashi,

Raid,

Caterham F1,

Felipe Massa,

Seat Leon Supercopa,

Ford,

Scuderia Toro Rosso,

Rallye d’Irlande,

Marcus Grohnolm,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner