News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> MotoGP -> MotoGP - Marc Marquez, un destin hors du commun



MotoGP - Marc Marquez, un destin hors du commun

D 23 octobre 2018     H 07:52     A Patrice Girard     C 0 messages




agrandir

En gagnant à Motegi, circuit propriété de Honda, Marc Márquez (Repsol Honda Team) s’adjuge une septième couronne mondiale, sa cinquième en catégorie reine et à tout juste 25 ans et 246 jours, le Catalan est tout simplement le plus jeune à atteindre un tel palmarès : retour sur sa carrière.

Marc Márquez obtient son tout premier guidon en 2008 au sein du team Repsol KTM 125cc, mais ses débuts seront entachés par une fracture au bras droit dès les essais hivernaux. L’Espagnol devra ainsi patienter jusqu’à Estoril pour disputer sa première course. Une autre blessure lui fera également rater les deux dernières manches… une saison à oublier, bien qu’il ait fait une apparition au sein du Top 3 en Grande-Bretagne !

En 2009, le pilote ibérique poursuit son apprentissage avec un second podium, ainsi que deux poles, mais l’éclosion survient véritablement l’année suivante comme en témoignent ces dix succès décrochés sur une Derbi cette fois. Des résultats qui lui permettent d’être sacré à Valence, devant Nico Terol.

Marc Márquez fait ensuite son ascension en Moto2™ et d’emblée le Catalan vient se mêler à la lutte en tête du Championnat. Pourtant sa saison avait commencé sur trois résultats blancs. Revenu à hauteur de Stefan Bradl, le natif de Cervera sera finalement contraint de faire l’impasse sur les deux dernières manches en raison de problèmes de vision ; un forfait qui offre le titre à son adversaire.

Mais la couronne ne lui échappera pas une deuxième fois. Après avoir empoché huit succès et cinq autres podiums, le représentant du team Catalunya Caixa Repsol est intronisé à Phillip Island. Une épreuve restait alors à disputer : Grand Prix qu’il se fera le plaisir de remporter en partant du fond de grille suite à une pénalité.

En 2013, Marc Márquez fait une entrée en fanfare en MotoGP™, en se hissant sur la troisième marche du podium de sa toute première course au Qatar, avant de goûter aux joies de la victoire 15 jours plus tard à Austin ; tracé qui deviendra une de ses pistes de prédilection. L’Espagnol avait alors 20 ans et 63 jours… du jamais vu en catégorie reine ! Au Sachsenring, ses deux principaux adversaires Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa sont absents pour cause de blessure. Le pilote ibérique en profite donc pour se hisser aux commandes du général, que plus jamais il ne lâchera. Auteur de six triomphes au total, il devient ainsi le plus jeune Champion du Monde de la catégorie reine à 20 ans et 266 jours.

Lavage sans eau auto et moto NOLINE

En 2014, sa domination est encore plus écrasante puisqu’il s’illustre sur les dix premières manches, ce qui lui permet d’être couronné quatre rendez-vous avant la fin, au Japon… devant ses employeurs.

Sa campagne 2014 sera en revanche marquée par beaucoup d’erreurs. Argentine, Italie, Catalogne, Grande-Bretagne ou encore Aragón : Marc Márquez n’enregistrera aucun point durant ces épreuves. Malgré cinq succès, le représentant du team Repsol Honda est donc très rapidement hors jeu face aux deux Yamaha…

Mais en 2016, l’Espagnol finira par reprendre possession de son trône, grâce à sa régularité. Preuve en est sept podiums s’ajoutent à ses cinq victoires. Et une fois de plus ce dernier sera sacré au Japon, même si ses chances étaient très minces. À vrai dire, Jorge Lorenzo tout comme Valentino Rossi se sera fait piéger.

La saison 2017 fut pour sa part animée, à tel point qu’il fallu attendre Valence pour assister au sixième titre de Marc Márquez. Andrea Dovizioso aura en effet tenu la dragée haute au Catalan, repassé en tête du général après Aragón. Mais l’Italien se faisait piéger pour cette grande finale, alors que le numéro 93 – arrivé avec 21 points d’avance - achevait la course au troisième rang, non sans s’être fait une jolie frayeur dans le premier virage. Et de six pour Marc Márquez !

La suite ? Vous la connaissez. Repoussé en cinquième position après l’incident de Termas de Río Hondo, l’Espagnol reprenait deux manches plus tard, les commandes du Championnat et Marc Márquez ne commit que très peu de faux pas contrairement à ses adversaires ; ce qui lui permit de les distancer progressivement. En amont du GP Motul du Japon, le représentant du team Repsol Honda possédait ainsi 77 longueurs d’avance sur Andrea Dovizioso et 99 sur Valentino Rossi, ses deux plus proches poursuivants. En d’autres termes, il ne devait pas concéder plus de deux points à Andrea Dovizioso et pas plus de 24 points à Valentino Rossi. Longtemps installé dans la roue d’Andrea Dovizioso, Marc Márquez décidait d’attaquer à quatre tours de la fin et son adversaire se faisait piéger dans la foulée. Et de 7 !


Source FIM/MotoGP

Derniers articles sur: Marc Marquez

8 novembre 2018 – MotoGP - Marquez impressionné par Lorenzo

20 novembre 2017 – MotoGP - Marquez a fêté son titre à Cervera

14 novembre 2017 – MotoGP - Marquez : Dovi, un adversaire incroyable...

5 octobre 2017 – MotoGP - Pour Marquez, le titre pourrait se jouer à Valence

15 mars 2017 – MotoGP - Marquez vise juste le titre !

Dernières brèves sur: Marc Marquez

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

8 juillet 2019
MotoGP - Allemagne : Marquez en solitaire

7 juillet 2019
MotoGP - Allemagne : 10 sur 10 pour Marquez

27 juin 2019
MotoGP - Assen, c’est unique !

4 juin 2019
MotoGP - La série continue pour Ducati !

21 mai 2019
MotoGP - Le Mans : Marquez encore historique !

14 mai 2019
MotoGP - Le Mans à l’heure française...

7 mai 2019
MotoGP - Jerez : Victoire pour Marquez, déception pour Quartararo

3 mai 2019
Moto2 - Jerez : Baldassari à battre


Dernières brèves

18 juillet 2016
MotoGP/Moto2/Moto3 - Classements des Championnats du Monde 2016

18 juillet 2016
MotoGP - Classement du Grand Prix d’Allemagne

18 juillet 2016
Moto2 - Classement du Grand Prix d’Allemagne

18 juillet 2016
Moto3 - Classement du Grand Prix d’Allemagne

27 juin 2016
MotoGP - Classement du Grand Prix des Pays Bas

27 juin 2016
Moto2 - Classement du Grand Prix des Pays Bas

27 juin 2016
Moto3 - Classement du Grand Prix des Pays Bas

26 juin 2016
MotoGP - Assen : Grille de départ


Mots clés

Grand Prix d’Indonésie,

Grand Prix de Corée du Sud,

Rallye de Turquie,

Renault Clio R3 Trophy,

AutoGP,

Rallye de France,

Pedro De La Rosa,

Sébastien Ogier,

Rubens Barrichello,

Randy De Puniet,

Salon de Genève,

Dirt Bike,

Shinya Nakano,

Eddy Irvine,

Formula Zetec,

ChampCar,

F3000,

Auto Cross,

Grand Prix de France,

US F1 Team,

Renault F1,

Gilles Panizzi,

Max Biaggi,

Toyota,

Grand Prix d’Australie,

GP du Qatar,

Nico Rosberg,

Giancarlo Fisichella,

Rio Haryanto,

Grass Track,

World Series,

Clio Cup,

Jarno Trulli,

Formula Premium,

Takuma Sato,

Force India,

Sportscar,

Peugeot,

Rallye du Mexique,

Grand Prix d’Inde,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner