News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> MotoGP -> MotoGP - Motegi : Qui peut stopper Marquez ?



MotoGP - Motegi : Qui peut stopper Marquez ?

D 16 octobre 2018     H 08:27     A Patrice Girard     C 0 messages




agrandir

Le MotoGP™ prend la direction de Motegi pour la 16e épreuve du calendrier ; un rendez-vous qui peut d’ores et déjà sceller le Championnat. Avec ses 77 points sur Andrea Dovizioso (Ducati Team) à quatre manches de la fin, Marc Márquez (Repsol Honda Team) dispose en effet d’une première balle de match. Pour entrer un peu plus dans l’histoire, en rejoignant dès ce week-end John Surtees, Phil Read, Carlo Ubbiali, Mike Hailwood, Valentino Rossi, Ángel Nieto et Giacomo Agostini, au sein du cercle très fermé de pilotes ayant empoché au minimum sept couronnes mondiales, le représentant du team Repsol Honda ne devra pas concéder plus de deux points à Andrea Dovizioso et pas plus 24 à Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP).

À vrai dire, ce titre tomberait à point nommé, puisque le propriétaire de ce tracé n’est autre que Honda… marque qui aimerait bien assister au sacre de son jeune pilote à domicile, comme c’était déjà arrivé en 2014 et 2016.

Sur le papier, toutes les chances semblent en tout cas de son côté. Preuve en est : Honda est le constructeur qui s’est le plus imposé au Twin Ring sous l’ère MotoGP™ avec un total de sept succès et le natif de Cervera plus en forme que jamais après ce triomphe à Buriram, sachant qu’il n’avait encore jamais battu son adversaire dans un dernier tour. Hors de question ceci étant pour le Catalan de se mettre encore plus de pression. À défaut du Japon, ce dernier empochera sa couronne une semaine plus tard en Australie comme déclaré récemment… Et puis le pilote ibérique n’est pas du genre à entrer dans des calculs !

Son plus proche rival a quant à lui conscience que la partie est quasiment jouée, mais il n’entend pas se rendre sans lui opposer un minimum de résistance. Andrea Dovizioso a également un autre avantage : celui d’avoir gagné la saison passée sur ce circuit, qui plus est dans des conditions extrêmement délicates et à coup sûr, l’Italien voudra sa revanche !

Ce dernier tour du GP PTT de Thaïlande nous aura une nouvelle fois réservé une lutte de toute beauté pour la victoire !

Lavage sans eau auto et moto NOLINE

Valentino Rossi arrive pour sa part sur un tracé qui n’est pas favorable à la Yamaha, ou du moins théoriquement. Mais Buriram ne l’était pas censé l’être aussi car le Test de pré-saison ne leur avait pas réussi et la marque aux diapasons y avait finalement brillé, comme en témoigne cette pole position que le nonuple Champion du Monde ratait pour 11 petits millièmes, mais pas seulement… Le transalpin eut le privilège de mener six tours pour tout compte fait terminer au pied du podium. Reste à savoir si ces prestations étaient un concours de circonstances ou si la M1 a réellement progressé et notamment d’un point de vue électronique… Même si sa mission relève quasiment de l’impossible pour ce qui est du titre, compte tenu de ces 99 unités de retard, mathématiquement le Docteur reste toujours en course et ce dernier donnera son maximum pour confirmer ces bonnes sensations éprouvées sur le Chang International Circuit.

Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), qui était venu lui ravir la troisième place sur la fin, attend lui aussi d’être fixé, mais l’Espagnol a vu son moral véritablement boosté par ce récent résultat. Ce Top 3, auquel il n’avait plus goûté depuis le Sachsenring, était tout simplement une jolie façon de conclure un week-end prometteur. Le Catalan ne peut certes plus prétendre à la couronne mondiale, mais il gagne une position au classement général et pour cause, le voici désormais quatrième devant un Jorge Lorenzo (Ducati Team), qui aura véritablement joué de malchance.

Arrivé à Buriram avec un orteil luxé et un os cassé au niveau du pied droit, le Majorquin se faisait en effet éjecté de sa Desmosedici GP18 dès la FP2. Si les premiers examens pratiqués ne révélaient rien d’autre que de douloureuses contusions, le pilote Ducati souffre en plus de ça d’une fissure à l’extrémité du radius. Lequel espère maintenant récupérer autant que possible en vue du Japon.

L’Espagnol se retrouve du coup aux prises du trio Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) - Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) – Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3). Jorge Lorenzo possède plus exactement deux longueurs d’avance sur le Britannique, désormais installé aux commandes de ce groupe de pilotes indépendants, qui se tiennent eux-mêmes en tout juste cinq unités. Johann Zarco a de son côté retrouvé le sourire après cette cinquième place de Buriram, qui faisait de lui le meilleur indépendant du jour et le Français compte bien poursuivre sur sa lancée à Motegi ; circuit où il avait signé sa toute première victoire du temps de la 125cc en 2011. L’an passé, le tricolore y avait également décroché la pole position.

Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar) et Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), qui était une nouvelle fois tout proche des leaders en Thaïlande, complètent le Top 10 provisoire. Les deux hommes seront accompagnés ce week-end par Sylvain Guintoli, qui disputera là, sa troisième wildcard de l’année. Le pilote essayeur Katsuyuki Nagashima sera également présent mais pour le compte de Yamaha.


Source FIM/MotoGP

Derniers articles sur: Circuit de Motegi

22 octobre 2018 – MotoGP - Motegi : Une 7ème étoile pour Marquez

20 octobre 2018 – MotoGP - Motegi, vendredi : Dovizioso le plus rapide

16 octobre 2017 – MotoGP - Japon : Dovizioso coiffe Marquez au poteau !

15 octobre 2017 – MotoGP - Japon : Zarco en pole !

14 octobre 2017 – MotoGP - Japon, vendredi : Dovi aux commandes

Dernières brèves sur: Circuit de Motegi

12 octobre 2015 – MotoGP - Classement du Grand Prix du Japon

10 octobre 2015 – MotoGP - Japon : Classement des essais libres du vendredi

9 octobre 2015 – MotoGP - Japon : Programme et horaires

12 octobre 2014 – MotoGP - Classement du Grand Prix du Japon

10 octobre 2014 – MotoGP - Motegi : Programme et horaires

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

7 octobre 2019
MotoGP - Inde : Le huitième de Marquez !

6 octobre 2019
MotoGP - Inde : Balle de match pour Marquez

23 septembre 2019
MotoGP - Aragon : Marquez très au dessus

16 septembre 2019
MotoGP - Saint-Marin : Marquez fait un sans faute

26 août 2019
MotoGP - Grande-Bretagne : Rins magistral !

12 août 2019
MotoGP - Autriche : Dovizioso stoppe Marquez

11 août 2019
MotoGP - Autriche : Sans souci pour Marquez

7 août 2019
MotoGP - Autriche : Ducati peut-elle contrer Marquez ?


Dernières brèves

18 juillet 2016
MotoGP/Moto2/Moto3 - Classements des Championnats du Monde 2016

18 juillet 2016
MotoGP - Classement du Grand Prix d’Allemagne

18 juillet 2016
Moto2 - Classement du Grand Prix d’Allemagne

18 juillet 2016
Moto3 - Classement du Grand Prix d’Allemagne

27 juin 2016
MotoGP - Classement du Grand Prix des Pays Bas

27 juin 2016
Moto2 - Classement du Grand Prix des Pays Bas

27 juin 2016
Moto3 - Classement du Grand Prix des Pays Bas

26 juin 2016
MotoGP - Assen : Grille de départ


Mots clés

Formula Premium,

Gilles Panizzi,

Rallye de Pologne,

Grand Prix d’Allemagne,

Formule Renault,

Aragon Motorland,

Bioracing Séries,

Grand Prix d’Europe,

Jarno Trulli,

Autriche,

Max Chilton,

Dani Pedrosa,

Grand Prix d’Azerbaïdjan ,

F3,

GP d’Ukraine,

Roborace,

Grand Prix de Monaco,

Toyota,

Alex Criville,

Course des Champions,

Grand Prix d’Inde,

Grand Prix du Vietnam,

Mini,

Circuit du Mans,

Grand Prix d’Autriche,

BTCC,

Jean Alesi,

World Series,

Sauber,

Red Bull,

Tetsuya Harada,

Grand Prix d’Australie,

Safari Rally,

Promosport,

International Formula Master,

Aprilia,

Formula Zetec,

Honda,

MZ,

Yamaha,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner