News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Course Auto -> WRC - Ogier et Ingrassa, le tandem 100% provençal



WRC - Ogier et Ingrassa, le tandem 100% provençal

D 14 septembre 2015     H 06:53     A AFP     C 0 messages




agrandir

Sébastien Ogier et son impeccable copilote Julien Ingrassia se complètent à merveille depuis 2006 : ils constituent un tandem 100% provençal soudé et efficace, improbable à l’origine mais désormais intouchable et assuré d’un 3e titre de champion du monde des rallyes.

Sébastien, 31 ans, est né à Gap (Hautes-Alpes) le 17 décembre 1983. Devenu moniteur de ski à Orcières-Merlette, il a été repéré en gagnant "Rallye Jeunes", l’opération de sélection organisée par Peugeot et la Fédération française du sport automobile (FFSA). C’est chez Citroën qu’il a remporté ses premiers rallyes, aux côtés de la référence absolue, Sébastien Loeb.

Julien, 35 ans, est né à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) le 26 novembre 1979. Il a fait une école de commerce en Avignon puis vendu des boissons gazeuses, des aliments pour bébé et même des voitures... dans une concession Citroën.

Les deux compères, souvent souriants mais parfois énervés, car un peu perfectionnistes sur les bords, sont toujours aussi affamés de temps scratch et de victoires. La preuve, ils ont remporté avec panache ce Rallye d’Australie où ils auraient pu se contenter de gérer.

Dans leur association couronnée de succès, il y a beaucoup de points communs avec le tandem improbable constitué par un Alsacien affûté, Sébastien Loeb, et un Monégasque enrobé, Daniel Elena. D’abord le côté professionnel, cette capacité à remplir des centaines de pages de notes, en reconnaissances, et regarder des heures de caméra embarquée.

En plus du travail, il y a aussi le talent et les statistiques, effrayantes : Loeb-Elena ont gagné 78 fois en 169 rallyes WRC, soit 46% de réussite. Ogier-Ingrassia ont gagné 31 fois, en 94 rallyes, mais le rythme augmente chaque année : deux en 2010 et cinq en 2011, pendant l’apprentissage chez Citroën, aucune en 2012 dans une petite Skoda Fabia, puis la razzia depuis 2013.

Sur les trois dernières saisons, couronnées chacune par un titre mondial, on arrive à 24 victoires en 36 rallyes : neuf en 2013, huit en 2014 et déjà sept en 2015 alors qu’il reste trois manches au calendrier. Ca fait donc 66% de réussite, comme si Ogier et Ingrassia mettaient les bouchées doubles pour rattraper le retard, au palmarès seulement, sur leurs glorieux aînés.

Lavage sans eau auto et moto NOLINE

- Ingrassia permet à Ogier "d’être dans sa bulle" -

Pour ce qui est de la manière, du panache, Ogier n’a pas à rougir de la comparaison avec Loeb. A la fin des années Loeb, une règle obligeait "Seb 1" à balayer la piste le vendredi, en tant que leader du championnat. Depuis l’avènement d’Ogier, la règle a doublé, pour ménager le suspense : "Seb 2", son surnom des débuts, doit balayer vendredi et samedi, comme ce week-end en Australie, et ça rend la victoire encore plus improbable.

Au début, Ogier râlait, comme Loeb. Maintenant, en redoutable compétiteur, il prend cette double peine comme un défi supplémentaire, une source de motivation. Il doit piloter encore mieux, il n’a pas le choix, et faire moins de fautes, sur des pistes ultra-glissantes. A la fin, il est encore plus content de son résultat.

Dans le baquet de droite, il y a donc Ingrassia, qui dispose d’un préparateur physique à l’année, pour "se maintenir en forme" et "gainer ses abdominaux". Car pour lire les notes à 180 km/h entre deux sauts, il faut "se maintenir le plus droit possible dans la voiture, pour ne pas se faire casser les reins et redresser la tête".

Le rôle du copilote est ingrat mais Ingrassia, accueilli à bras ouverts par Elena quand le duo provençal a débuté chez Citroën, défend sa profession : "Etre copilote, c’est aussi s’imprégner de la règlementation, permettre au pilote d’être +dans sa bulle+ et de se concentrer sur le pilotage".

"Julien, c’est un bosseur", résume Ogier. "Il est très sérieux, rigoureux, mais après la course, il se lâche". Après ce 3e titre mondial, le duo n’a pas pu se lâcher, car un jet privé l’attendait et il devait rentrer en Europe de toute urgence pour une journée de promotion au Salon de l’Auto de Francfort (Allemagne). C’est dur, la vie d’artistes.

Derniers articles sur: Sébastien Ogier

22 janvier 2016 – WRC - Ogier, serein et en pleine forme

5 décembre 2015 – WRC - Ogier vise juste un quatrième titre en 2016

10 mars 2015 – WRC - Sébastien Ogier : ’Week-end parfait !’

17 novembre 2014 – WRC - Ogier part en vacances l’esprit tranquille

1er octobre 2014 – WRC - France : Entretien avec Sébastien Ogier

Dernières brèves sur: Sébastien Ogier

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

19 novembre 2017
NASCAR - Byron décroche le titre en Xfinity

18 novembre 2017
NASCAR - Truex Jr en tête des qualifications à Homestead

18 novembre 2017
NASCAR - Danica Patrick prendra sa retraite en 2018

13 novembre 2017
NASCAR - Le premier sacre pour Matt Kenseth

6 novembre 2017
NASCAR - Kevin Harvick s’impose au Texas

30 octobre 2017
NASCAR - Busch premier à se qualifier pour la finale !

23 octobre 2017
NASCAR - Truex l’emporte au Kansas

22 octobre 2017
NASCAR - Première victoire pour Christopher Bell


Dernières brèves

2 novembre 2015
WTCC - Classement des courses à Buriram

14 septembre 2015
WTCC - Motegi : Classement des courses

13 juillet 2015
WTCC - Classement des courses au Portugal

22 juin 2015
WTCC - Classements du Grand Prix de Slovaquie

8 juin 2015
WTCC - Moscou : Classements des courses

4 mai 2015
WTCC - Classements du Grand Prix de Hongrie

20 avril 2015
WTCC - Classements du Grand Prix du Maroc

19 avril 2015
WTCC - Maroc : Classement des qualifications


Mots clés

Grand Prix du Mexique,

Circuit de Motegi,

Caterham,

Ktm,

Rallye de Sardaigne,

Nicky Hayden,

Red Bull Racing,

Grand Prix d’Abu Dhabi,

Fabia Cup,

Grand Prix de Chine,

Rallye d’Ypres,

Honda,

Adrian Sutil,

Rallycross,

Rallye d’Allemagne,

Grand Prix de Chine,

Proton,

Rallye de l’Acropole,

Formule Palmer,

GP125,

Circuit de Jerez,

Max Biaggi,

Jos Verstappen,

DTM,

Randy De Puniet,

Grand Prix du Brésil,

Jules Bianchi,

Jorge Lorenzo,

Rallye de San Remo,

Aprilia,

Haas Racing,

Mercedes,

Rallye de Chypre,

Nick Heidfeld,

Grand Prix d’Inde,

Sébastien Loeb,

ChampCar,

Formule Ford,

Jaguar,

GP du Qatar,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner